Télévision / Radio

Quelles nouveautés à retenir pour la rentrée 2021/2022 des médias audiovisuels ?

Publié le

A quelques jours de la reprise de septembre, les grilles des programmes des télévisions et radios continuent d’évoluer et les chaînes procèdent aux derniers ajustements de leurs offres.

Dans cette période de pandémie, source de défis majeurs pour tous les secteurs économiques de notre pays, le Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA) est pleinement mobilisé pour réaffirmer son rôle d’observateur, soutenir et accompagner le secteur audiovisuel. Plus d’un an après l’annonce des premières mesures de confinement, le CSA a dressé un bilan du premier semestre 2021 des effets de la crise sanitaire sur les audiences et les investissements publicitaires en télévision et en radio.

Les effets de la crise sanitaire sur le secteur audiovisuel : bilan du premier semestre 2021.

Plus de cinéma dans la petite lucarne

La réforme de 2020 assouplissant les règles en matière de publicité et de diffusion de films a permis d’enrichir l’offre de cinéma à la télévision. Les chaînes peuvent ainsi désormais diffuser des films de long métrage certains soirs auparavant interdits, comme les mercredis, vendredis ou samedis soirs.

Consultez le Panorama du CSA de l'offre de cinéma sur les télévisions nationales gratuites et sur Canal+ - Année 2020 et début 2021.

Télévisions et radios, les changements à retenir

Sur votre écran

Bonne nouvelle pour la diffusion et la promotion de la culture à la télévision. Le 16 juin dernier, le CSA s’est prononcé favorablement sur le maintien de la diffusion de France 4 à compter du 20 août. Sa ligne éditoriale est désormais articulée autour de deux programmations :  « Okoo » et « Culturebox ». La première, en journée, est destinée aux enfants, aux jeunes et à leurs parents ; la seconde, en soirée, est consacrée à la culture, et en particulier à la diffusion de spectacles vivants ou encore de films d’art et d’essai, le tout sans publicité.

Les grilles TV

Téléchargez le Guide des chaînes 2021 du CSA : toutes les informations disponibles sur l’univers des chaînes françaises.

Sur les ondes

Pour les radios, à compter du 12 octobre, 25 radios nationales, musicales ou généralistes, émettront en DAB+ (radio numérique terrestre) sur l’axe Paris, Lyon, Marseille. La possibilité, en particulier pour les automobilistes, de bénéficier d’une offre enrichie, en qualité numérique et avec une continuité d’écoute inédite, et la première étape d’un déploiement qui couvrira à terme toute la métropole.

Une minute pour comprendre : la radio numérique terrestre ou DAB+

Les grilles radios


Chaînes d’information : l’élection présidentielle 2022 en ligne de mire

Les chaînes d’information musclent leurs dispositifs en vue des prochains scrutins électoraux : élection présidentielle (les 10 et 24 avril 2022) et élections législatives (les 12 et 19 juin 2022). Interview,  décryptages, lutte contre la désinformation, seront au cœur des rédactions, rythmées par les débats et les réunions publiques qui jalonneront les campagnes électorales.

Car l’un des éléments essentiels du déroulement des campagnes électorales réside dans l’accès aux médias audiovisuels.C’est pourquoi le CSA veille à ce que les différents partis et candidats bénéficient d’un accès équitable aux différentes antennes de télévision et de radio pour délivrer leurs messages. Dans la dernière phase de la campagne présidentielle, celle de la campagne officielle ( qui s’ouvre le deuxième lundi précédant le premier tour), le candidats bénéficient d’une égalité de traitement dans l’accès aux antennes.

Une minute pour comprendre : le pluralisme à l'antenne


Consulter notre dossier : Protéger le pluralisme politique

Sport : des échéances au deuxième semestre 2021 pour vibrer encore

On retiendra de l’été 2021 les succès d’audiences des Jeux Olympiques reportés de Tokyo 2020. Les deux chaînes du service public France 2 et France 3 ont profité d’une programmation olympique particulièrement suivie par les téléspectateurs. 7h53, c’est le temps moyen, selon Médiamétrie, passé par les Français devant les Jeux Olympiques de Tokyo.

Les Jeux paralympiques qui suivent (cérémonie d’ouverture mardi 24 août à partir de 13h, heure française, jusqu’au 5 septembre) sont programmés sur France 3 et France 4, qui assureront ensemble une diffusion continue entre 7h et 15h. La chaîne L’Equipe proposera les meilleurs moments de la compétition et les performances des équipes françaises.

Pour les passionnés de football, les négociations autour des droits de diffusions des différentes compétitions, sous réserve d’ultimes accords, ont été finalisées à la fin du premier semestre 2021. La Ligue des Champions 2021 sera disponible sur les antennes de beIN Sports, du groupe Canal Plus et de RMC Sport, et le championnat français sera à suivre sur Amazon Prime (via le service Le Pass Ligue 1) et les antennes du groupe Canal+. Enfin, entamée au printemps, la phase de qualification pour la Coupe du monde 2022 au Qatar (du 21 novembre au 18 décembre 2022) reprendra début septembre. Les premiers matchs de l'Equipe de France auront lieu les 1er, 4 et 7 septembre 2021 sur les chaînes M6 et TF1.

Les contenus sportifs diffusés en télévision – chiffres clés

Sur internet aussi, les plateformes de contenus audiovisuels préparent leur rentrée

Pour une grande partie du public l’usage est désormais entré dans les mœurs : la consommation de films, séries, documentaires, podcasts, a également lieu en ligne, à la demande, notamment sur les nombreuses plateformes dédiées.

A lire aussi : Comprendre et expliquer les comportements des consommateurs de contenus audiovisuels en ligne

78 services de vidéo à la demande par abonnement (VàDA), généralistes et thématiques sont disponibles en France et 8,3 millions de Français utilisent quotidiennement un service de VàDA (comme par exemple Netflix, Salto, Amazon Prime vidéo, Disney+, …). Pour la rentrée de septembre 2021, les plateformes ajustent leurs catalogues et rivalisent de nouveautés à découvrir : séries, films, documentaires et spectacles.

Pour en savoir plus, le CSA et l’Hadopi ont réalisé une étude sur la multiplication des services de vidéo à la demande par abonnement que vous pouvez consulter en cliquant sur le lien suivant : Etude Hadopi / CSA : La multiplication des services de vidéo à la demande par abonnement.

Enfin, l’offre de podcasts n’a jamais été aussi foisonnante pour le public. Outre le suivi des émissions des chaînes de télévisions et de radios, de nouveaux formats de podcasts (plus longs, plus d'épisodes,...) ainsi que de nouvelles productions sur les thèmes, entre autres, du bien-être, du développement personnel, de la santé ou encore de la mode, verront le jour en cette rentrée 2021.