L’impact de la télévision sur le tout-petit


Les spécialistes de l’enfance déconseillent vivement la télévision pour les enfants de moins de 3 ans.

Pour développer ses capacités, l’enfant doit utiliser activement ses cinq sens en s’appuyant notamment sur la relation avec un adulte qui lui répond. Il a besoin de se percevoir comme pouvant transformer le monde, ce qu’il fait par exemple quand il manipule des objets autour de lui.

Or, l’exposition passive à des images diffusées sur un écran ne favorise pas ce type d’interaction : elle le cantonne à un statut de spectateur et peut, au contraire freiner le développement du tout-petit.

La télévision peut par exemple favoriser, chez les jeunes enfants, des troubles du développement tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration, dépendance aux écrans.