Une nouvelle mission confiée au CSA

Lors de la deuxième conférence de la vie associative, le 17 décembre 2009, Michel Boyon, alors président du CSA, s’était prononcé en faveur d’un véritable partenariat entre l’audiovisuel et les associations. À la suite de cette conférence, le Premier ministre avait adressé une lettre de mission au président du CSA en janvier 2010 lui demandant de créer une commission sur l’accès des associations aux médias audiovisuels, notamment celles faisant appel à la générosité publique. La mission de ce groupe de travail était de « caractériser la place actuellement donnée aux associations dans les médias et à déterminer leurs attentes et leurs besoins ainsi que la manière dont ils pourraient être mieux satisfaits ».

La France compte plus d'un million d’associations. Ces associations, diverses tant par leur cause que par leur taille ou leur niveau de notoriété, doivent se partager un espace médiatique restreint. La représentation de la diversité du secteur associatif par les médias audiovisuels est la première problématique dont s’est saisie le CSA, tout en gardant à l’esprit le principe de liberté s’appliquant à chacun des acteurs :

  • L’association doit pouvoir choisir librement les relations qu’elle établit avec les médias audiovisuels 
  • Le média audiovisuel doit pouvoir choisir librement les relations qu’il établit avec les associations 
  • Le donateur doit pouvoir choisir librement de soutenir une cause ou une association.