Les propositions de la première commission

En présence de M. Marc-Philippe Daubresse, alors ministre de la Jeunesse et des Solidarités actives, le Conseil supérieur de l’audiovisuel a installé, le 24 juin 2010, une commission de réflexion sur l’accès des associations aux médias audiovisuels.

La commission a pu établir un état des lieux des relations entre médias audiovisuels et associations. Elle a également pu recueillir les attentes et les besoins des différents acteurs.  Le 24 janvier 2011, le CSA a remis son rapport au Premier ministre de l'époque, François Fillon. Ce rapport a été rendu public le 2 mars 2011, en présence de Jeannette Bougrab, alors secrétaire d’Etat chargée de la jeunesse et de la vie associative.

Le rapport listait dix propositions visant à améliorer l’accès des associations aux médias audiovisuels et à éclaircir les relations entretenues par ces deux acteurs :

  • Proposition 1 : Consacrer un temps d’antenne plus importants aux acteurs de la vie associative et favoriser la parole des associations dans le débat public.
  • Proposition 2 : Identifier clairement à l’antenne l’objet de l’appel aux dons et rendre compte à l’antenne de l’utilisation de l’argent recueilli.
  • Proposition 3 : Diversifier les causes présentées dans les émissions d’appel aux dons et veiller à une information sur la variété des associations œuvrant pour une même cause.
  • Proposition 4 : Désigner un référent-associations dans chaque média audiovisuel et le faire connaître.
  • Proposition 5 : Demander à chaque média audiovisuel de définir et de rendre public ses critères d’éligibilité des associations souhaitant être présentes sur son antenne et inciter les médias à s’appuyer sur les dispositifs existants de contrôle des associations.
  • Proposition 6 : Inciter le secteur associatif à améliorer le recensement des associations grâce à des portails informant les médias audiovisuels et le public des choix possibles pour les différentes causes.
  • Proposition 7 : Inviter les associations à respecter dans leur communication les règles de la déontologie audiovisuelle.
  • Proposition 8 : Recommander aux associations nationales une plus grande collaboration avec les médias locaux.
  • Proposition 9 : Mettre fin à des pratiques singulières consistant à vendre de l’espace publicitaire en échange de reportages.
  • Proposition 10 : Créer un groupe de réflexion permanent afin de renforcer la place de la vie associative dans les médias audiovisuels.