DAB+ : tout savoir sur la radio numérique terrestre

Le DAB+ (Digital Audio Broadcasting en anglais) a connu une forte accélération en 2018 sous l’impulsion du Conseil supérieur de l'audiovisuel.

Équivalent pour la radio de ce qu’a été la TNT (télévision numérique terrestre) pour la télévision il y a 15 ans, cette technologie utilise le réseau de diffusion hertzien terrestre et offre des bénéfices majeurs aux auditeurs français.

La technologie DAB+

Le DAB+ est une technologie de modulation et de transmission numériques de la radio. Déployé dans de nombreux pays européens, il connaît un grand succès en particulier au Royaume-Uni, dans les pays scandinaves, notamment en Norvège, et en Suisse. Cette technologie permet de diffuser sur une même fréquence environ treize services de radio.

Contrairement à la TNT pour la télévision, elle présente l’avantage de pouvoir cohabiter avec le mode de diffusion « traditionnel » de la radio, à savoir la bande FM. La radio numérique terrestre peut ainsi fonctionner de pair avec la diffusion FM, là où la TNT avait remplacé très rapidement la diffusion analogique de la télévision en France.

Les bénéfices du DAB+

Les bénéfices sont multiples tant pour les auditeurs que pour les radios elles-mêmes.

La radio numérique terrestre sous technologie DAB+ offre un son de meilleure qualité et permet une bien meilleure continuité d’écoute en voiture. Cela signifie qu’en situation de mobilité, la qualité de réception sera beaucoup plus stable. Il sera également inutile de changer de fréquence d’une zone géographique à une autre. Le CSA va attribuer des autorisations d’émettre pour des diffusions sur les principaux axes de circulation en métropole, ce qui permettra à terme aux auditeurs d’écouter la radio de leur choix sans interruption sur de longues distances.

Au-delà de ces aspects de confort d’écoute, le DAB+ permet l’arrivée de nouvelles stations et contribue à renforcer la diversité de l’offre avec de nouveaux formats. Le DAB+, c’est également la capacité d’enrichir le flux audio avec des données visuelles numériques. L’utilisation de la radio sera donc plus complète et plus riche.

Concernant les stations de radios elles-mêmes, le DAB+ permet de mutualiser les coûts de diffusion, d’étendre leur aire de couverture et de s’inscrire dans un écosystème plus moderne et donc plus pérenne.
Si vous êtes intéressé par le DAB+ et voulez mieux comprendre son développement et ses bénéfices, nous vous donnons plus d’informations à travers notre communiqué “Un nouvel élan pour le DAB+ : 12 clefs pour en comprendre les enjeux”.

Comment recevoir la radio numérique terrestre en DAB+ ?

A l’instar de la TNT, votre équipement de réception doit être compatible. En effet, si les postes de radio compatibles DAB+ peuvent capter le signal FM, l’inverse n’est pas vrai. Il est donc nécessaire de s’équiper en conséquence pour recevoir la radio numérique. Il existe des gammes très larges de récepteurs DAB+ à des coûts très variés, à partir de quelques dizaines d’euros.

A partir de la fin 2019, l’ensemble des récepteurs de radio vendus en France, sauf les autoradios, intégreront le DAB+. A partir de la mi-2020, tous les autoradios des voitures neuves vendues en France intégreront également le DAB+.

Bien évidemment la réception de la radio DAB+ restera, comme pour la bande FM, totalement gratuite.

Le déploiement est en cours sur le territoire métropolitain. Les régions parisienne, niçoise et marseillaise sont couvertes depuis 2014, les Hauts-de-France, le Grand Lyon et l’Alsace depuis 2018 ; en outre, une feuille de route est en place pour le déploiement sur les principales agglomérations métropolitaines (Toulouse, Bordeaux, Rouen, Nantes, etc.) entre 2019 et 2021. Sur cette même période, les principaux axes routiers vont aussi faire l’objet d’un déploiement important.

 


Une radio plus fiable, plus riche et de meilleure qualité 

Le DAB+ est une avancée significative de la radio pour les auditeurs comme pour les stations. De nouvelles régions du territoire français sont couvertes régulièrement à travers un programme de déploiement ambitieux.

Les Hauts-de-France par exemple ont accès au DAB+ depuis juin 2018 et ses habitants ont dorénavant le choix entre 51 radios en DAB+ dont 24 n’étaient pas diffusées sur la bande FM. Un lancement officiel a eu lieu le 19 juin à la CCI du Grand Lille : vous pouvez revivre en vidéo cet évènement célébrant l’arrivée des radios DAB+.

Des lancements similaires ont également eu lieu sur le Grand Lyon et l’Alsace en décembre 2018 ; ils se poursuivront de manière accélérée en 2019 et 2020.

L’année 2020 marquera également la préparation du déploiement du DAB+ en outre-mer.

L’appel aux candidatures métropolitain lancé en juillet 2018 a également rencontré un intérêt fort de la part des radios thématiques et généralistes nationales, qu’elles soient intégrées aux groupes historiques ou indépendantes.

Le CSA est un acteur important de cette mise en place de la radio numérique terrestre car, comme pour la diffusion FM ou la TNT, il effectue en amont un travail de planification fine des fréquences et de préparation des conditions techniques d’émission en DAB+. Il veille également, tout au long du processus et en liaison étroite avec les acteurs, au bon déploiement du DAB+, qui doit respecter tant les conditions juridiques et techniques fixées que le calendrier.