Communiqué de presse

Egalité femmes/hommes : la crise du COVID-19 n’a pas impacté la représentation des femmes dans les médias audiovisuels mais les déséquilibres persistent

Publié le

Dans le contexte particulier que traverse le pays, la question de la représentation des femmes dans les médias s’est posée avec une acuité particulière.

Conformément à ses missions, le Conseil supérieur de l’audiovisuel a souhaité contribuer à ce débat - porté en particulier par Mme Céline Calvez, députée des Hauts-de-Seine, chargée par le Premier ministre d’une mission sur la place des femmes dans les médias audiovisuels et la presse écrite en période de crise. A cette fin, le Conseil a mené une étude spécifique, dont les résultats sont rendus publics ce jour.

Cette étude souligne que les tendances observées pendant la crise sont conformes à celles relevées par le CSA pour l’ensemble de l’année 2019 et ce malgré les difficultés rencontrées par les chaînes. Si la parité est presque atteinte pour les présentateurs (trices) et les journalistes, d’importants déséquilibres persistent dans d’autres catégories, en particulier celle des experts (es) où la faible représentation des femmes reflète la réalité sociétale.

L’étude a été réalisée à partir de données collectées par le CSA afin de déterminer, à partir d’un panel de programmes, si les inégalités de représentation des femmes et des hommes dans les médias audiovisuels se sont accentuées pendant cette crise. Elle repose sur une série de photographies des programmes d’information et de magazines de certaines chaînes de télévision et stations de radio ayant une audience importante.

59 programmes, représentant un volume de près de 89 heures, ont été visionnés par le CSA. Tous les intervenants à l’antenne - plateaux, duplex et reportages - ont été indexés, soit 2 962 personnes (cf. la méthodologie détaillée qui figure en annexe 1 de l’étude).

Ressources à télécharger