Communiqué de presse

DAB+ : les radios nationales autorisées par le CSA ont désigné leurs opérateurs de multiplex

Publié le

Le 24 avril 2019, le Conseil supérieur de l’audiovisuel a autorisé six stations de Radio France et dix-huit éditeurs de services thématiques ou généralistes privés, pour une diffusion sur le territoire métropolitain en DAB+.

Les radios ont été regroupées au sein de deux multiplex dénommés M1 et M2.

Aux termes de la loi, les radios disposaient d’un délai de deux mois, soit jusqu’au 24 juin 2019, pour désigner conjointement les opérateurs de multiplex. Ces sociétés sont en charge de faire assurer les opérations techniques nécessaires à la transmission et à la diffusion des programmes.
Les éditeurs ont proposé, dans les délais requis, les sociétés suivantes :

- la société Opératrice du multiplex M1 pour le multiplex M1, qui regroupe NRJ, Chérie FM, Nostalgie, Rire et Chansons, RTL, Fun Radio, RTL 2, Radio Classique, Skyrock, M Radio, Latina et Air Zen ;
- la société OpeNMux pour le multiplex M2, qui regroupe France Inter, France Musique, France Culture, France Info, FIP, Mouv’, Europe 1, Virgin Radio, RFM, RMC, BFM Business et BFM Radio.

Le Conseil supérieur de l’audiovisuel a constaté que chacune de ces sociétés avait bien été désignée conjointement par les éditeurs d’un même multiplex.
Le CSA engage donc la procédure d'instruction de ces deux dossiers en vue de délivrer prochainement, à chacune de ces sociétés, l'autorisation prévue par la loi et de leur assigner la ressource radioélectrique correspondante.

À savoir
La radio numérique terrestre, qui est en cours de déploiement sur l’ensemble du territoire métropolitain, offrira aux auditeurs une meilleure qualité sonore, un plus grand confort d’écoute en mobilité (elle rendra inutiles les changements de fréquence d’une zone géographique à une autre) et des informations complémentaires sur les programmes écoutés. Reposant sur la technologie dite « DAB+ », elle couvre d’ores et déjà plus de 20 % de la population et devrait desservir près de 40 % de la population métropolitaine dès 2021. Outre la totalité des grandes stations nationales, y compris le service public, elle donnera, comme la bande FM, toute sa place aux radios indépendantes et aux radios associatives.

Pour tout savoir sur le DAB + : bit.ly/2KGGWqb

Ressources à télécharger