Ressources coulisses de l'audiovisuel

Les coulisses de l'audiovisuel 

Comment l'information télévisée restitue-t-elle la réalité ?

Les journalistes peuvent être confrontés à certaines questions et difficultés lorsqu'ils veulent représenter, et notamment montrer les événements qui font l'actualité. Si une image d'actualité montre des faits réels, elle demeure une représentation de la réalité, et non la réalité elle-même. D'autre part, comment faire comprendre l'actualité dans les cas où l'on n'a pas d'images des faits, soit parce que l'on a pas filmé les faits qui se sont déroulés, soit parce qu'il s'agit d'une information générale et difficile à représenter ?

 Comment rendre compte de la réalité dans les programmes d'information ?

Les difficultés liées au choix des images pour montrer l'actualité.

François Jost est professeur à la Sorbonne Nouvelle Paris III, où il dirige le Centre d'études sur l'image et le son médiatiques (CEISME). Il enseigne l’analyse de la télévision et la sémiologie audiovisuelle.

Le triangle public/médias/hommes politiques : un équilibre délicat

À travers les médias, il s'instaure un jeu de relations complexes et évolutives entre, d'une part, le public, et ses composantes que sont les individus-citoyens, et, d'autre part, la sphère politique : partis, hommes politiques, dirigeants. Selon Dominique Wolton, les médias eux-mêmes constituent, de ces relations à l'équilibre délicat, un acteur à part entière et au rôle majeur.

Le fonctionnement du tryptique politique / médias / public vu par Dominique Wolton

 

L'action politique: une revalorisation nécessaire, selon Dominique Wolton

Dominique Wolton est directeur de l'Institut des sciences de la communication du CNRS (ISCC), et de la revue Hermès du CNRS dont il est le fondateur. Parmi ses nombreux sujets de recherche, ses travaux sur les médias, l’information et la communication sont majeurs.

La représentation de l'exercice du pouvoir

La télévision, les écrans en général, accordent une place importante aux dirigeants, en particulier dans le domaine de la politique, nationale et internationale. Pour autant, les médias sont-ils capables de donner accès à leur public à la réalité de l'exercice du pouvoir dans toute sa complexité ? Voici l'analyse de Dominique Wolton sur cette question :

Dans quelle mesure les médias peuvent-ils rendre compte de l'exercice du pouvoir ?

Dominique Wolton est directeur de l'Institut des sciences de la communication du CNRS (ISCC), et de la revue Hermès du CNRS dont il est le fondateur. Parmi ses nombreux sujets de recherche, ses travaux sur les médias, l’information et la communication sont majeurs.

Quels rôles peuvent jouer les médias audiovisuels au sein de la société ?

Comment les médias audiovisuels " traditionnels ", en particulier la radio et la télévision linéaires, trouvent-ils leur place dans la société actuelle qui a développé des habitudes de consommation à la demande, et de quasi-immédiateté dans la transmission des informations ? Quels sont les atouts qu'ils peuvent mettre au service de la société ? Selon Dominique Wolton, radio et télévision ont, comme chaque média, un rôle à jouer : il estime que le leur repose notamment sur leur capacité de créer du lien social et culturel.

Les médias de l'offre : un rôle de lien social ?

Les médias, une fenêtre ouverte sur le monde

Dominique Wolton est directeur de l'Institut des sciences de la communication du CNRS (ISCC), et de la revue Hermès du CNRS dont il est le fondateur. Parmi ses nombreux sujets de recherche, ses travaux sur les médias, l’information et la communication sont majeurs.

Le service public audiovisuel, un patrimoine

Le service public audiovisuel existe non seulement en France, mais aussi dans de nombreux autres pays, notamment en Europe, à des degrés d'importance divers. Son statut lui confère-t-il une place et un rôle spécifiques ? Qu'en est-il, actuellement, de la notion de service public dans les médias ? Voici la réponse que donne Dominique Wolton à cette question :

L'idée de service public, un principe fondamental.

 La place des services publics audiovisuels européens, selon Dominique Wolton

La téléréalité a-t-elle changé nos habitudes ?

Lorsqu'arrivent, sur les écrans des français, des émissions telle que Loft Story en 2001, elles sont d'abord perçues comme des " ovnis " télévisuels. Mais dorénavant, plus de 10 ans après, la téléréalité s'est diversifiée et installée dans les grilles de programmes. A-t-elle pour autant modifié nos habitudes télévisuelles ? Les façons de regarder la télévision pour les téléspectateurs, mais aussi de la faire pour les chaînes et les sociétés de production, ont-elles été influencées ? 

Selon François Jost, le développement de la téléréalité est concomitant, voire lié, à l'importance prise par l'individu dans les médias.

Téléréalité et médiatisation de l'individu selon François Jost

 

François Jost est professeur à la Sorbonne Nouvelle Paris III, où il dirige le Centre d'études sur l'image et le son médiatiques (CEISME). Il enseigne l’analyse de la télévision et la sémiologie audiovisuelle.

La réception des contenus médiatiques par l'individu

Les médias audiovisuels proposent au public une offre d'informations, de contenus, de récits, de divertissements : c'est l'une des principales raisons de leur attractivité. Mais peut-on pour autant considérer que devant sa télévision ou à l'écoute de son poste de radio, le téléspectateur ou l'auditeur est cantonné à une posture de récepteur passif ? 

 

Ce n'est pas l'avis de Dominique Wolton, qui estime que face aux informations que lui proposent les médias, notamment audiovisuels, l'individu ne peut que réagir : selon lui, la réception des contenus médiatiques est une activité au sens plein du terme. Il appelle par conséquent à ne jamais sous-estimer l'intelligence critique du public.

L'individu, récepteur actif des contenus médiatiques

 

L'intelligence critique du public

Dominique Wolton est directeur de l'Institut des sciences de la communication du CNRS (ISCC), et de la revue Hermès du CNRS dont il est le fondateur. Parmi ses nombreux sujets de recherche, ses travaux sur les médias, l’information et la communication sont majeurs.

L'information en direct : quelles sont les techniques de transmission ?

 

Par nature, le journal d'information est un programme qui fait appel au direct, ou à l'information quasi immédiate, en raison de la place qu'il accorde à l'actualité. Pour les chaînes d'information en continu, la transmission rapide et efficace des contenus recueillis sur le terrain est particulièrement prégnante.

La chaîne BFM TV a développé une palette de différents moyens de transmission, afin de les adapter au mieux aux besoins de l'information. Elle les présente dans le film ci-dessous.

 

Les techniques de transmission de l'information utilisées par les équipes de BFM TV

Source : BFM TV.

L'élaboration d'un journal télévisé : de la conférence de rédaction au passage à l'antenne

Plongée dans une journée de la rédaction de France 2, de la conférence de rédaction du matin aux derniers préparatifs du journal de 20 heures.

À travers cette série de reportages, la rédaction de France 2 ouvre ses portes pour nous faire suivre, pas à pas, une journée de préparation du journal de 20 heures. 

Du rédacteur en chef au présentateur, chaque protagoniste prend la parole pour expliquer les spécificités et les exigences de son travail.

Vue d'ensemble de la conférence de rédaction.

 

L'objectif de la conférence de rédaction : bâtir les fondations d'une journée d'information. (Étienne Leenhardt, chef de service)

 

Comment le rédacteur en chef construit-il la structure du journal télévisé ? (Pascal Doucet-Bon, rédacteur en chef)


Comment travaille un journaliste reporter d'images ? (Frédéric Bohn, JRI) 


Quel est le rôle du chef d'édition du JT ? (Nathalie Lepelletier, chef d'édition)


Le chargé de production : un chef d'orchestre du JT. (Patrick Pons, chargé de production)


La réalisation du journal de 20 heures. (Daniela Suteu, réalisatrice)


Le rôle du présentateur du 20 heures selon David Pujadas : un lien fondamental avec le public. (David Pujadas, présentateur)

 

Et sur le terrain... 

... comment une équipe de journalistes réalise-t-elle un reportage pour le 13 heures ? (Mathieu Dreujou et Benoite Juneaux, journalistes)

Les frontières entre fiction et réalité à la télévision

Observe-t-on une tendance actuelle particulière à l'effacement des frontières entre réalité et fiction dans les programmes télévisés ? C'est l'analyse de François Jost, qu'il expose dans ce film à l'aide de quelques exemples :

L'effacement des frontières entre fiction et réalité selon François Jost

François Jost est professeur à la Sorbonne Nouvelle Paris III, où il dirige le Centre d'études sur l'image et le son médiatiques (CEISME). Il enseigne l’analyse de la télévision et la sémiologie audiovisuelle.

Comment crée-t-on et fait-on vivre un programme de radio ?

La conception, la fabrication et l'agencement des programmes radiophoniques répondent à des logiques propres au média radio, en raison de ses caractéristiques techniques et matérielles, ainsi que des habitudes d'écoute et des attentes spécifiques du public.

Alexandre Joulia, délégué aux moyens de production et à l'antenne chez France Inter, aborde dans cet entretien les différents ingrédients employés par les radios pour créer leurs programmes et les agencer au sein d'une grille attractive, tout en assurant la singularité et l'originalité de la station.

 L'identité sonore de l'antenne : une signature de la station
Quels sont les ingrédients nécessaires à la conception d'un programme de radio ?
Comment fabriquer une grille de programmes attractive ?
Le succès des podcasts des émissions influe-t-il sur la programmation de l'antenne ?

La fiction à la télévision

La fiction audiovisuelle est un genre très large qui regroupent des catégories différentes, dont certaines connaissent actuellement un succès notable auprès du public : c'est notamment le cas des séries. Quelles sont les raisons de ce succès ? Sur quels critères une chaînes décide-t-elle d'acquérir les fictions qu'elle veut programmer ? D'où proviennent les fictions qui répondent aux attentes actuelles des téléspectateurs ?

Fabrice Bailly, directeur des programmes de TF1, apporte son éclairage sur la place de la fiction à la télévision dans ces films réalisés par la chaîne.





En fonction de quels critères la chaîne choisit-elle les fictions qu'elle va programmer ?

 

Pourquoi la fiction tient-elle une telle place aujourd'hui sur nos écrans et dans nos habitudes ?

 

Pourquoi la télévision française est elle si friande de fictions étrangères ?

 

Source : TF1.

Le bulletin météo télévisé : évolutions, fabrication, présentation

Comment et par qui ce programme familier est-il fabriqué et réalisé ? Quelles sont les compétences nécessaires pour le présenter ? Comment s'est-il progressivement modifié et enrichi ? Évelyne Dhéliat, figure familière et l'une des présentatrices vedettes du bulletin météo de la chaîne TF1, répond à ces questions dans trois films réalisés par la chaîne.

 Comment se déroule la journée de travail pour préparer un bulletin météo ?

Quelles sont les évolutions qui ont fait le bulletin météo d'aujourd'hui ?

Quels sont les savoirs et savoir-faire que requiert la présentation du bulletin météo ?

Source : TF1.

La météo à la radio

Le bulletin météo est un moment si ce n'est obligatoire, du moins traditionnel dans un journal d'informations à la radio, intervenant souvent au début ou à la fin de celui-ci.

Qu'est-ce qui le caractérise et comment est-il fabriqué ? C'est ce qu'explique pour Europe 1 Valérie Darmon, présentatrice météo de la station.

Valérie Darmon, présentatrice météo sur Europe 1

Source : Europe 1.

A quoi sert l'oreillette ?

L’existence de l'oreillette est bien connue des téléspectateurs, mais son fonctionnement en plateau et en régie demande de la délicatesse et nécessite des explications.

Dans le programme TVlab de France 4, Pierre-Antoine Capton, producteur de l'émission C à vous, détaille son fonctionnement et dévoile ses mécanismes.

Pierre-Antoine CAPTON, producteur de C à vous, Troisième œil productions

Source : TVLab.

 

Fiction historique et réalisme

Parmi les fictions, la fiction historique peut soulever des interrogations spécifiques : est-ce un genre qui exige un réalisme particulier ? Une fiction qui prend pour sujet une période, un événement réel de l'histoire peut-elle y mêler des faits inventés, voire même modifier la réalité historique ? Ces questions restent ouvertes et se posent au cas par cas.

Pour François Jost, la fiction, même historique, est un espace de création où il est possible d'inventer ou réinventer l'histoire, à condition que le public soit conscient qu'il a affaire à une fiction.

Le point de vue de François Jost sur la fiction historique

François Jost est professeur à la Sorbonne Nouvelle Paris III, où il dirige le Centre d'études sur l'image et le son médiatiques (CEISME). Il enseigne l’analyse de la télévision et la sémiologie audiovisuelle.

La fiction à la radio

On pourrait penser que pour la fiction radiophonique, l'impossibilité de montrer les choses est une contrainte  ; mais ce serait sans compter sur le fait que la prédominance du son peut être un véritable atout pour captiver l'auditoire.

Dans cet entretien, Blandine Masson, conseiller de programme pour les fictions chez France Culture, présente plusieurs aspects de la fiction radiophonique telle qu'elle est mise en œuvre sur cette station du groupe Radio France sur laquelle on trouve la majorité des fictions actuellement diffusées sur les antennes de radio. Elle évoque notamment la diversité des talents et compétences qui sont sollicités, ainsi que la richesse du genre, qui permet d'aborder une large palette d'œuvres et de s'adresser au plus large public.

Preuve du succès des fictions radiophoniques, l'écoute et le téléchargement des podcasts des programmes du genre de la chaîne a révélé un véritable attachement du public.

Comment une fiction radiophonique est-elle réalisée ?

Quelles sont les spécificités de la fiction radiophonique ?

Fiction et radio : une longue histoire 

 Variété des styles , des genres, des époques et des interprètes

 Exigences et créativité du travail sur le son

Quelle est la place de la fiction sur l'antenne et auprès du public ?