Expertise

Le comité scientifique du CSA : objectifs, fonctionnement, composition

Publié le

Pour l’accompagner dans l’orientation de son programme d’études, le Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA) a mis en place ce mercredi 16 décembre, un comité scientifique composé d’experts.

Objectifs

Deux missions seront confiées chaque année au comité scientifique :

  1. participer à la définition du programme d'études ;
  2. explorer une thématique en s'appuyant sur ses différentes expertises.

Définition du programme d’études

Le comité scientifique et le collège du CSA se sont réunis afin de discuter de la politique d’études à engager en janvier 2021. Cet échange s’est appuyé sur un document de cadrage établi par la direction des études, des affaires économiques et de la prospective du CSA (DEAEP), en collaboration avec les autres directions, faisant le bilan des études menées au cours des deux années précédentes et listant les axes possibles pour le programme à venir.

Etude thématique

Au-delà d’une mission consultative, le champ d’intervention de ce comité d’experts a été élargi en lui confiant la réalisation d’une réflexion annuelle qui contribuera à nourrir les travaux du CSA. Le comité présentera en janvier-février à la plénière du CSA la thématique qu’il aura retenue. L'identification en amont de la thématique, qui sera choisie hors du champ des autres comités d'experts (ex.: jeune public, diversité, désinformation), se fera en lien avec la DEAEP.

Fonctionnement

Les membres traiteront les différents aspects du sujet d’étude dans le cadre d’ateliers de travail, et se réuniront ainsi à plusieurs reprises tout au long de l’année.

Le comité restituera les résultats de ses travaux à la plénière du CSA en fin d’année. Après discussion avec le Collège, le rapport du comité fera l'objet d'une présentation publique.

En pratique, la DEAEP apportera un soutien en assurant le secrétariat général du comité, sera le point d'entrée avec les autres directions, et mettra à disposition les données et études pouvant être partagées.

Composition

Le comité scientifique étant consulté sur l’ensemble des projets d’études du CSA, qu’ils soient de nature économique, technique, prospective ou sociétale, sa composition reflète cette diversité et accorde une place particulière au monde académique.

Pour des questions organisationnelles, 6 personnes ont été retenues avec, par ailleurs, le souci d’éviter tout conflit d’intérêt actuel ou potentiel :


Françoise Benhamou

Françoise Benhamou est économiste, Professeure à l’université Sorbonne Paris Nord et à Sciences Po Paris, membre du Cercle des Economistes, Présidente du Comité relatif à l’honnêteté, à l’indépendance et au pluralisme de l’information et des programmes de Radio France, membre du Comité consultatif des programmes de la chaîne ARTE. Elle a été membre de l’Arcep de 2011 à 2017. Elle est l’auteure de nombreux livres et articles sur l’économie de la culture, des médias et du numérique.

Grazia Cecere

Grazia Cecere est professeure d’économie à l’Institut Mines Telecom, Business School après avoir notamment enseigné à l’Université Paris Sud et à l’université de Turin. Ses recherches portent principalement sur l’économie numérique et plus précisément les champs en lien avec les données personnelles, les algorithmes, l’IA, les applications mobiles et le marketing digital.



Gilles Fontaine

Gilles Fontaine conduit le Département Informations sur les marchés de l’Observatoire européen de l’audiovisuel depuis 2015. Il était auparavant directeur des médias à l’IDATE. Gilles Fontaine est diplômé d’HEC.



Thibault Schrepel

Docteur en droit Thibault Schrepel occupe des responsabilités d’Assistant Professor de droit économique à l’Université d’Utrecht (Pays-Bas), et de Faculty Affiliate au centre CodeX de l’université Stanford où il a créé le projet « Computational Antitrust » qui rassemble plus de 50 autorités de concurrence. Il est par ailleurs chercheur associé à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, professeur invité à Sciences Po Paris, et alumnus au centre Berkman de l’université d’Harvard. En 2018, Thibault Schrepel a reçu le « Academic Excellence Award » de la Global Competition Review. Ses travaux de recherche ont également été publiés à l’université d’Harvard, Stanford, MIT, Oxford, NYU, Berkeley, Georgetown. Il est le créateur de la Revue Concurrentialiste.

Marie-France Malonga

Sociologue des médias, docteure en sciences de l'information et de la communication, spécialiste des représentations sociales et médiatiques des minorités, Marie-France Malonga a contribué à la première étude du CSA sur la diversité dans les médias.                                                        

Winston Maxwell

Jusqu’en juin 2019, Winston Maxwell a été avocat associé, notamment chez Hogan Lovells. Il n’exerce plus comme avocat depuis qu’il a été nommé directeur d’études, droit et numérique à Telecom Paris, Institut polytechnique de Paris.