DIVERSITÉ

DuoDay2019, deuxième édition au CSA

Publié le

Ce jeudi 16 mai, Pierre Selvini, ingénieur et réalisateur de documentaires, et Aurel C., comptable de formation, ont passé la journée au CSA dans le cadre du DuoDay 2019, démarche initiée dans le Lot-et-Garonne en 2016 puis déployée à l’échelle nationale en 2018 à l’initiative de Sophie Cluzel, secrétaire d’Etat chargée des Personnes handicapées.

Le DuoDay c’est quoi ? C’est une journée consacrée à l’accueil de stagiaires en situation de handicap, afin de leur faire découvrir des structures d’entreprises variées.

 

Diversité et inclusion, dans l’ADN du CSA

Titulaire du Label diversité de l’Association Française de Normalisation (AFNOR) depuis 2012, et première administration labellisée « Egalité professionnelle », le Conseil œuvre quotidiennement à la promotion des valeurs d’égalité, d’inclusion et de diversité.

Aurel s’est déclaré « très agréablement surpris par la réflexion et la volonté d’inclusion du CSA ».

Le CSA a encouragé les médias à participer à l’opération DuoDay, afin de mettre en valeur la richesse de la société et les habilités de chacune et chacun pour rapprocher les personnes en situation de handicap du monde du travail. Au niveau national, ce sont 12 000 duos handi-valides qui se sont formés en ce 16 mai et la mobilisation en 2019 a été trois fois supérieure à celle de l’an passé.

 

Une journée riche en réflexions

Le DuoDay2019 a été l’occasion pour Pierre et Aurel, de découvrir les missions et les activités du Conseil aux côtés de leurs tuteurs : Tifanny Rousseau et Fabien Mignet, tous deux chargés de mission cohésion sociale à la direction des programmes.

Une partie de la matinée et de l’après-midi a été consacrée à de nombreux questionnements et échanges avec les équipes Cohésion sociale et Pluralisme, droits et libertés du CSA.

« Est-ce qu’on peut parler d’une mort prochaine de la télévision ? » s’interroge ainsi Pierre.

« On parlait d’une mort du cinéma il y a quelques années, qui n’a pas eu lieu, mais je pense que les modes de consommations vont évoluer et que la télévision a encore un bel avenir devant elle. » lui répond Fabien Mignet.

 

Une rencontre avec le président du CSA

Aurel et Pierre ont pu aussi rencontrer Roch-Olivier Maistre, président du CSA, avec qui ils ont échangé sur les changements que connait le secteur actuellement avec l’influence grandissante du numérique, la nouvelle directive européenne sur les services de médias audiovisuels, ainsi que sur trois enjeux figurant au cœur des actions du CSA :

  • démocratiques, avec notamment le respect du pluralisme des idées et des opinions,
  • culturels, avec le financement et l’exposition de la richesse de la production européenne et francophone,
  • sociétaux, avec la protection des jeunes publics et une meilleure représentation sur les écrans et à l’antenne de la diversité de la société française

 

Le bilan de la journée : plus que positif !

A l’heure du bilan, Pierre déclare : « Je suis curieux de nature et la découverte des activités et des missions du CSA a largement dépassé mes attentes car j’ai pu discuter de sujets variés qui m’intéressent. Cela m’a enrichi autant intellectuellement que personnellement. »

Aurel s’est déclaré enchanté d’avoir pu « rencontrer une équipe de travail soudée, ouverte, disponible et accueillante ».

Les deux stagiaires d’un jour ont été ravis d’avoir acquis de nouvelles connaissances concernant la régulation de l’audiovisuel français ainsi que la protection et l’éducation des publics aux médias et d’avoir élargi leur vision des missions, extrêmement variées, du CSA.