Publication

Rapport d’application de la charte visant à promouvoir une alimentation et une activité physique favorables à la santé dans les programmes et les publicités diffusés à la télévision - Exercice 2014

Publié le

Conformément au douzième engagement de la charte visant à promouvoir une alimentation et une activité physique favorables à la santé dans les programmes et les publicités diffusés à la télévision, le CSA a établi, pour l’exercice 2014, le présent rapport. 

Le rapport témoigne des efforts constants des chaînes de télévision pour mettre à l’antenne des émissions de promotion d’une bonne hygiène de vie. 

Globalement, le CSA relève avec satisfaction que les nouvelles dispositions de la charte ont bien été respectées en 2014 :

  • 1410 heures d’émissions visant à promouvoir une alimentation et une activité physique favorables à la santé ont été diffusées sur les chaînes de télévision soit 187 heures de plus que pour l’exercice 2013 ;
  • les programmes consacrés à une bonne hygiène de vie ont été largement repris sur la télévision de rattrapage.

Il constate par ailleurs que certains sujets et/ou émissions faisaient la promotion d’une bonne hygiène de vie sans faire référence au site www.mangerbouger.fr (obligation issue du cinquième engagement de la charte) (ces sujets et/ ou émissions représentent un volume de 8 heures de programmes). Aussi, le CSA a décidé, pour cette première année d’application de la nouvelle charte, de les valoriser parce qu’ils respectent parfaitement les autres dispositions de la charte. 

Par ailleurs, le Conseil relève un investissement particulier des chaînes jeunesse pour ce qui concerne le respect des engagements de la charte et la diffusion des programmes de promotion d’une bonne hygiène de vie. Il relève également une augmentation du volume des émissions consacrées à l’exercice physique sur ces chaînes qui ont renouvelé leur programmation en misant sur des programmes innovants.

S’agissant des propositions pour l’avenir :

Le CSA estime que les programmes et/ou sujets faisant la promotion du sommeil, nécessaire à l’équilibre et au bon fonctionnement du métabolisme, pourraient être plus nombreux sur l’ensemble des chaînes signataires de la charte. 

Il regrette, par ailleurs, que les Journées européennes de l’Obésité n’aient pas été relayées par la totalité de ces chaînes. 

Enfin, il encourage le SPFA à produire, conformément au dixième engagement de la charte, un nouveau programme pour 2015 et 2016. Il encourage également les chaînes locales de l’hexagone et en Outre-Mer à s’investir davantage dans la promotion d’une bonne hygiène de vie.