Publication

L'équipement audiovisuel des foyers aux 3e et 4e trimestres 2018 (TV) et pour l'année 2018 (radio)

Publié le

L’Observatoire de l’équipement audiovisuel des foyers de France métropolitaine est heureux de vous présenter les résultats des 3e et 4e trimestres 2018 pour la télévision et de l’année 2018 pour la radio.

Les tendances constatées depuis plusieurs années, en matière d’écrans et de réception de la télévision, se confirment. Avec un taux d’équipement en très légère diminution, avoisinant 93,4 %, le téléviseur demeure l’écran le plus répandu au sein les foyers. Les consommateurs recourent aussi à un ou plusieurs écrans alternatifs permettant une certaine flexibilité dans l’accès aux contenus : en premier lieu l’ordinateur (85,4 % des foyers), puis le smartphone (73,6 % des 11 ans et plus) et enfin la tablette (48,2 % des foyers).

Comme les écrans alternatifs, le téléviseur peut lui aussi être connecté : en 2018, 77,2 % des foyers disposent d’un téléviseur connecté à internet, directement en tant que Smart TV (33 % des foyers équipés en téléviseur(s) connecté(s)) ou indirectement par le décodeur TV des FAI (79 %), la console de jeux (37 %) ou un boîtier tiers (18 %). La télévision de rattrapage est l’usage connecté dominant depuis le décodeur TV des FAI. La vidéo à la demande, les sites de partage de vidéos ou encore les jeux vidéo concentrent les usages via les autres modes de connexion.

En progression marquée depuis plusieurs années, la réception par internet de la télévision (IPTV) avait, pour la première fois au quatrième trimestre 2017, rejoint la réception hertzienne terrestre. Un an plus tard, l’IPTV confirme sa position de premier mode de réception (tous postes confondus), à hauteur de 56,7 % des foyers équipés d’au moins un téléviseur, soit 3 points de plus que la réception hertzienne terrestre (53,7 %).

La plateforme TNT demeure sans conteste essentielle : elle constitue l’unique mode de réception pour plus de 22 % des foyers ; sa gratuité en fait par ailleurs le mode de réception privilégié pour les postes secondaires. Les travaux de modernisation de la plateforme TNT, entrepris sous l’égide du CSA, renforceront encore son intérêt aux côtés des autres plateformes, confortant sa place centrale au sein des foyers.

Enfin, le média radio est un enjeu d’importance pour le Conseil, qui a lancé en 2018 et 2019 un appel aux candidatures pour le DAB+ à dimension métropolitaine et, parallèlement, des appels aux candidatures dans les 30 bassins de vie les plus importants non encore couverts. À travers un suivi régulier de l’équipement en supports radio, aussi bien partiellement dédiés que multimédia, l’Observatoire constitue une précieuse source d’information pour apprécier l’audience potentielle des services disponibles en DAB+ et mesurer l’intérêt grandissant des auditeurs pour ce nouveau mode de réception de la radio.