Décision du CSA

Propos tenus lors du match Strasbourg / Reims du 3 avril 2019 : beIN Sports mise en garde

Publié le

Assemblée plénière du

Le CSA a été saisi à la suite de la diffusion du match de football opposant l'équipe de Strasbourg à l'équipe de Reims sur la chaîne beIN Sports 1 le 3 avril 2019. Les plaignants déploraient que le commentateur ait indiqué à propos d’un joueur « c’est pas mal pour un noir », ces propos étant considérés comme discriminants

L’article 3-1 de la loi n° 86 -1067 du 30 septembre 1986 prévoit que le Conseil veille à « ce que la diversité de la société française soit représentée dans les programmes des services de communication audiovisuelle et que cette représentation soit exempte de préjugés » et qu’il « contribue aux actions en faveur de la cohésion sociale et à la lutte contre les discriminations dans le domaine de la communication audiovisuelle ». Par ailleurs, en vertu de l’article 2-3-2 de la convention de beIN Sports 1, « L’éditeur veille dans son programme : […] -à ne pas encourager les comportements discriminatoires en raison de la race, du sexe, de la religion ou de la nationalité ; -à promouvoir les valeurs d’intégration et de solidarité qui sont celles de la République et à lutter contre les discriminations ; […] ».

Après examen de la séquence, le CSA a considéré ces propos comme étant contraires aux stipulations de l’article 2-3-2 de la convention de la chaîne. Par conséquent, il a mis en garde les responsables de la chaîne contre le renouvellement d’un tel manquement.