Décision du CSA

Pratiques de promotion croisée en faveur de Fun Radio et RTL à l’antenne des chaînes du groupe M6

Publié le

Assemblée plénière du

Le CSA a été saisi au sujet de la diffusion, sur les antennes des chaînes du groupe M6, d’un message de 30 secondes relatif à l’émission matinale de Fun Radio. Cette diffusion est intervenue à plusieurs reprises, en dehors des écrans publicitaires, notamment sur M6 le 22 mars 2019 à 18h39 et le 1er avril 2019 à 18h40, ainsi que sur W9 et 6ter le 25 mars 2019 à 20h55.

Le Conseil a précisé le 12 décembre 2018 les conditions dans lesquelles les services de communication audiovisuelle peuvent diffuser sur leurs antennes des annonces de promotion croisée. Il a rappelé notamment que ces annonces devaient revêtir un caractère strictement informatif.

S’agissant de la séquence en cause, le CSA a relevé que le message, par sa mise en scène et sa tonalité, visait à valoriser l'ambiance générale de l'émission et à communiquer sur les émotions positives qu'elle était censée procurer, plutôt qu'à informer les téléspectateurs sur son contenu. Ce message ne pouvait donc être considéré comme strictement informatif et constituait une publicité clandestine prohibée par l'article 9 du décret du 27 mars 1992 relatif à la publicité, au parrainage et au téléachat.

Le CSA est donc intervenu auprès de M6 pour lui demander de veiller à l'avenir au strict respect de la réglementation publicitaire et aux principes qu'il a arrêtés en matière de promotion croisée.