Les résultats du baromètre 2016 de la diversité concernant l'équilibre homme/femme

Date de publication : mardi 17 janvier 2017


La représentation des femmes et des hommes à l’écran n’évolue guère. C’est le constat du baromètre de la diversité (*) consacré à l’équilibre homme/femme que publie ce jour le Conseil supérieur de l’audiovisuel.

En effet, seulement 36 % des personnes prenant la parole à l’écran sont des femmes (36 % en 2014) alors qu’elles représentent 52 % de la population française.

S’agissant de la représentation des femmes dans les différentes catégories de programme, les résultats de la vague 2016 font apparaître une diminution du taux de présence des femmes dans :

-            les magazines et documentaires (seulement 32 % des personnes prenant la parole contre 34 % en 2014) ;

-            la fiction (35 % en 2016 contre 37 % en 2014) et plus encore dans la fiction française récente de moins de 3 ans (37 % en 2016 contre 41 % en 2014).

Trois catégories de programmes sont en légère hausse :

-            les divertissements (41 % en 2016 contre 39 % en 2014) ;

-            l’information (37 % en 2016 contre 36 % en 2014) ;

-            le sport (17 % en 2016 contre 16 % en 2014).

S’agissant du rôle des femmes (héros, personnage principal, personnage secondaire) dans les différents types

 de programme : les femmes sont davantage mises en avant dans des rôles « secondaires » (35 % contre 33 %
 en 2014) que dans des rôles d’héroïnes (33 % contre 32 % en 2014) ou des rôles « principaux » (33 % contre 40 % en 2014).

Si le taux de femmes héroïnes est en hausse dans les fictions (28 % en 2016 contre 25 % en 2014), il est en baisse dans les magazines et documentaires (27 % en 2016 contre 33 % en 2014) ainsi que dans l’information (46 % en 2016 contre 51 % en 2014).

En complément de ce baromètre, le CSA publiera en mars prochain le rapport annuel sur les déclarations des chaînes en matière de représentation des femmes, comme cela est prévu par la loi de 2014. A partir de ces constats exhaustifs, le Conseil sera en mesure de rappeler aux chaînes, le cas échéant, leurs obligations en la matière.

Vous pouvez consulter ce document ci-dessous et le télécharger dans l'encadré "Ressources".