Consultation publique

Diffusion des programmes de MMA (« mixed martial arts ») : consultation écrite des éditeurs de services de médias audiovisuels

Publié le

Le Conseil supérieur de l’audiovisuel a pris connaissance de la décision de la ministre des Sports du 7 février 2020 de confier à la Fédération française de boxe la délégation pour l’organisation des arts martiaux mixtes, communément appelés MMA.

Dans ce contexte, le CSA a décidé d’ouvrir une réflexion sur l’évolution de l’encadrement des retransmissions de combats de MMA, qui fait l’objet de règles spécifiques fixées dans sa recommandation du 20 décembre 2005.

À cette fin, le CSA sera attentif, avec l’appui du ministère des Sports, aux travaux de la Fédération française de boxe.

Il a également décidé de solliciter l’avis de son comité d’experts du jeune public et de recueillir les observations des éditeurs de télévision et de services de médias audiovisuels à la demande. C’est l’objet du présent questionnaire.

Les réponses à cette consultation devront être transmises au plus tard le 31 mai 2020, par voie électronique à consultation.MMA@csa.fr

Tout autre acteur souhaitant fournir des observations au CSA peut contribuer sous format libre, sous le même délai.

Questions 

Êtes-vous susceptible de diffuser des retransmissions de combats et/ou des magazines relatifs au MMA ?

Quel(s) type(s) de compétitions souhaiteriez-vous diffuser (quels organisateurs, professionnel, amateur ?) et dans quelles conditions (services gratuits ou payants ; en direct ou non ; quels horaires, etc. ?) ?

Avez-vous identifié le public potentiellement intéressé par ces programmes ?

De manière générale, quelles sont les conditions de diffusion sur vos services des sports susceptibles de heurter la sensibilité du jeune public ?

Quelles mesures de protection du jeune public pensez-vous nécessaire de mettre en œuvre lors de la diffusion des programmes de MMA ?

Quels autres aspects de la réglementation vous semblent devoir faire l’objet d’une attention particulière s’agissant des programmes de MMA (respect de la dignité de la personne humaine, absence d’incitation à des comportements dangereux ou de complaisance dans l’évocation de la souffrance humaine, lutte contre dopage, etc.) ?

Souhaitez-vous formuler d’autres observations ?