Le Comité d'experts Jeune public du CSA


Le CSA s’appuie pour la protection du jeune public sur un comité d’experts réunissant des personnalités aux compétences diverses et complémentaires, en prise directe avec le monde de l’enfance.

Le comité, renouvelé tous les deux ans, se réunit dans le cadre du groupe de travail en charge de la protection des mineurs afin d’examiner certains contenus audiovisuels traditionnels, mais également d’alimenter la vision prospective du Conseil sur les enjeux de la protection du jeune public, notamment ceux attachés aux nouveaux usages et à l’évolution du numérique. 

Comité mis en place en janvier 2020 :

Présidé par Carole BIENAIMÉ BESSE et vice-présidé par Michèle LÉRIDON

Olivier ANDRIEU-GÉRARD, coordonnateur du pôle « médias-usages numériques » à l’Union nationale des associations familiales (UNAF)

Geneviève AVENARD, défenseure des enfants auprès du Défenseur des droits

Pauline BLASSEL, secrétaire générale de la HADOPI

Grégoire BORST, professeur de psychologie du développement et de neurosciences cognitives de l'éducation à l’Université Paris Descartes

Béatrice COPPER-ROYER, psychologue spécialiste de l’enfant et de l’adolescent, cofondatrice de l’association e-Enfance

Renaud DE TOURNEMIRE, pédiatre au CHI de Poissy

Marie-Sophie DE WAUBERT, directrice générale d’Ubisoft Paris

Sabine DUFLO, psychologue et thérapeute familiale en pédopsychiatrie (CMP, EPS Ville-Evrard)

Christel GONNARD, scénariste et directrice d’écriture

Azmina GOULAMALY, directrice du studio d’animation Pipangaï

Olivier HOUDÉ, professeur en psychologie expérimentale du développement de l'enfant

Aurélie JEAN, numéricienne, fondatrice d’In Silico Veritas

Emmanuel MARTIN, délégué général du Syndicat des éditeurs de logiciels de loisirs (SELL)

Amélia MATAR, fondatrice de Colori

David MICHEL, producteur de télévision, président de Cottonwood Media

Ovidie, réalisatrice, journaliste et auteure

Georges PICHEROT, pédiatre, ancien chef du service de pédiatrie du CHU de Nantes

Thomas ROHMER, président de l’Observatoire de la parentalité et de l’éducation numérique (OPEN)