Handicap à l'antenne

Signature d’une charte relative à la représentation des personnes handicapées et du handicap dans les médias audiovisuels

Publié le

L’amélioration de la représentation et de l’accessibilité du handicap à la télévision et à la radio comptent parmi les missions centrales du Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA) dont l’action en la matière s’est amplifiée au fil des années.

Les actions du Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA) sur la question du handicap

Une action autour de trois axes :

  1. L’accessibilité des programmes
  2. La représentation du handicap sur les antennes
  3. L’insertion professionnelle des personnes handicapées dans les entreprises du secteur audiovisuel

1. Accessibilité

Trois chartes ont été adoptées sous l’égide du CSA pour garantir un « standard » minimum de qualité pour trois types d’accessibilité :

-          Charte de 2008 relative à l’audiodescription

-          Charte de 2011 relative au sous-titrage

-          Charte de 2015 relative à l’interprétation en Langue des Signes Française (LSF)

Le CSA veille à ce que les obligations prévues dans la loi soient respectées par les opérateurs audiovisuels et rédige chaque année un bilan qui rend compte du respect de ces obligations quantitatives.

2. Représentation

Depuis 2009, le CSA mesure au travers de son baromètre annuel de la diversité, les progrès réalisés par les médias. Il encourage, par exemple, la couverture des compétitions de handisports et la présence de personnages en situation de handicap dans les fictions.

Comme chaque année et conformément à ses missions, le Conseil a assuré, en 2018, un suivi du respect des obligations des chaînes en matière d’accessibilité des programmes télévisés aux personnes souffrant de déficience auditive ou visuelle. Il a également poursuivi son action pour améliorer la représentation du handicap à l’antenne.

Ainsi, le présent rapport rend compte :

  • du respect des obligations des chaînes en matière d’accessibilité des programmes (I.)
  • de l’état de la représentation du handicap à l’antenne (II.)
  • des actions réalisées par le Conseil en 2018 en matière d’accessibilité (III.)
  • des actions que le CSA entend mener en 2019 (IV.)

3. Insertion professionnelle

Le CSA a identifié la problématique de la sous-représentation des personnes handicapées dans les métiers de l’audiovisuel.

Charte de 2014 visant à favoriser la formation et l’insertion professionnelle des personnes handicapées dans le secteur audiovisuel (partenariat avec le ministère en charge des personnes handicapées, signée par des écoles et des structures de formation aux métiers de l’audiovisuel)

Un comité de suivi se réunit chaque année pour dresser un bilan des initiatives.

DuoDay2019, deuxième édition au CSA : Titulaire du Label diversité de l’Association Française de Normalisation (AFNOR) depuis 2012, et première administration labellisée « Egalité professionnelle », le CSA œuvre quotidiennement à la promotion des valeurs d’égalité, d’inclusion et de diversité.

Charte 2019 : le CSA et ses partenaires souhaitent aller encore plus loin

En janvier 2018, le CSA a souhaité avec l’appui du secrétariat d’Etat chargé des personnes handicapées et en lien avec le Comité national consultatif des personnes handicapées et le ministère de la Culture, la rédaction d’une nouvelle charte sur la représentation médiatique du handicap.

Au cours de ces dernières années, le CSA a relevé l’emploi régulier dans les médias audiovisuels de mots ou expression, empruntés aux situations de handicap, utilisés maladroitement et à mauvais escient pouvant dès lors conduire à véhiculer des préjugés sur le handicap et/ou à blesser les personnes handicapées.

Conçue comme un guide à l’attention des médias audiovisuels, cette Charte 2019 intègre un volet relatif au lexique des termes appropriés pour parler du handicap et des personnes handicapées.

>> A lire l’interview de la Conseillère du CSA, Carole Bienaimé Besse : « Parler du handicap à l’antenne, c’est utiliser les mots justes ».

La Charte relative à la représentation des personnes handicapées et du handicap dans les médias audiovisuels a été rédigée en lien avec le ministère chargé des personnes handicapées, le ministère de la Culture, le Comité national consultatif des personnes handicapées (CNCPH) et en collaboration étroite avec les opérateurs audiovisuels.

La Charte identifie cinq objectifs à atteindre :

  1. rendre plus visible la question du handicap par la prise d’engagements annuels de progression par les chaînes.
  2. ne pas assigner les personnes handicapées à leur handicap en faisant en sorte que les personnes handicapées interviennent dans les médias de manière inclusive, en les sollicitant au sujet de tous les domaines de la vie sociale, politique, économique, culturelle, etc. 
  3. changer le regard sur le handicap en présentant le handicap de manière positive et inclusive sans se contenter d’approches compassionnelles.
  4. partager les bonnes pratiques, utiliser les mots justes en créant des passerelles entre les chaînes pour qu’elles s’inspirent mutuellement de leurs bonnes pratiques et en accompagnant les rédactions pour un usage des mots justes lorsqu’elles abordent le handicap notamment par la mise à disposition d’un lexique.
  5. évaluer les résultats dans les bilans des chaînes qui feront  également l’objet d’une présentation lors d’une réunion d’un comité annuel de suivi.

 

   

 

Consultez la charte relative à la représentation des personnes handicapées et du handicap dans les médias audiovisuels

 

 

 

Diaporama

© Philippe Wang  CSA_1

Franck Riester, ministre de la Culture, Edouard Philippe, Premier ministre, Sophie Cluzel, secrétaire d'Etat chargée des Personnes handicapées et Roch-Olivier Maistre, président du Conseil supérieur de l'audiovisuel

© Philippe Wang CSA -3

© Philippe Wang / CSA

© Philippe Wang CSA -4

© Philippe Wang / CSA

© Philippe Wang CSA -8

Marc-Olivier Fogiel, Directeur Général de BFMTV (groupe NextRadio TV), Carole Bienaimé Besse, membre du Collège du CSA, Gilles Pélisson, président-directeur général du Groupe TF1, Constance Benqué, vice-présidente de Lagardère News

© Philippe Wang CSA -10

Jean-Paul Baudecroux, Président directeur général du Groupe NRJ et Roch-Olivier Maistre, président du CSA

© Philippe Wang CSA -12

© Philippe Wang / CSA

© Philippe Wang CSA -12

Thierry Cammas, président de Game One, Constance Benqué, vice-présidente de Lagardère News, Roch-Olivier Maistre, président du CSA, Hélène Etzi, présidente de The Walt Disney Company France, Francis Donna, France Télévisions, Cécile Megie, Directrice de RFI (France Médias Monde)

© Philippe Wang CSA -16

Constance Benqué, vice-présidente de Lagardère News et Roch-Olivier Maistre, président du CSA

 

© Philippe Wang CSA -54

Sophie Cluzel, secrétaire d’État chargée des Personnes handicapées et Roch-Olivier Maistre, président du CSA

© Philippe Wang CSA -61

© Philippe Wang / CSA

© Philippe Wang CSA -62

© Philippe Wang / CSA

© Philippe Wang CSA -63

Maxime Saada, Président du directoire du Groupe Canal Plus

© Philippe Wang CSA -64

Cécile Megie, Directrice de RFI (France Médias Monde)

© Philippe Wang CSA -65

Delphine Ernotte Cunci, présidente-directrice générall du Groupe Radio France

© Philippe Wang CSA -66

Thierry Cammas, président de Game One

© Philippe Wang CSA -68

Constance Benqué, vice-présidente de Lagardère News

© Philippe Wang CSA -69

© Philippe Wang / CSA


© Philippe Wang CSA -71

Marc-Olivier Fogiel, Directeur Général de BFMTV (groupe NextRadio TV)

© Philippe Wang CSA -70

Nicolas de Tavernost, président du groupe M6

© Philippe Wang CSA -72

Jean-Paul Baudecroux, Président directeur général du Groupe NRJ


© Philippe Wang CSA -77

© Philippe Wang / CSA



© Philippe Wang CSA -82

Les représentants des opérateurs signataires de la charte handicap 2019 : Groupe France Télévisions, Groupe Radio France, Groupe France Médias Monde, Groupe TF1, Groupe M6, Groupe Canal Plus, Groupe NRJ, Groupe NextRadio TV, Lagardère News, Groupe L’Equipe, Syndicat des radios indépendantes (SIRTI), OCS, The Walt Disney Company France, Trace TV, Game One