Le sport à la radio

Publié le

Quelle place pour le sport à la radio en 2013 ? Le Conseil a récemment étudié les programmes sportifs de quatre grands groupes : RTL, RMC, Europe 1 et Radio France.

Le sport a toujours constitué un élément majeur de l’information dans les programmes radiophoniques. Le Conseil a étudié les programmes sportifs diffusés par les stations qui y consacrent un volume important de leur grille : RTL, RMC, Europe 1 et le groupe Radio France.

Sur RTL et RMC, le sport constitue un élément capital du programme. Sur Europe 1, il occupe, depuis environ deux ans, une place plus modeste qu’auparavant. Sur Radio France, sa place varie en fonction des stations.

L’étude des volumes horaires donne une vision plus précise de cette situation :
- sur RTL, huit émissions hebdomadaires pour un volume horaire de 27 heures par semaine ;
- sur RMC, dix émissions hebdomadaires pour un volume horaire de 69 heures par semaine ;
- sur Europe 1, trois émissions hebdomadaires pour un volume horaire de 9 heures par semaine ;
- sur Radio France, on relève :
o un journal des sports quotidien sur France Inter,
o un journal des sports sur France Info ainsi qu’un multiplex traitant des compétitions de football et de rugby le week-end,
o un journal des sports sur les 44 stations de France Bleu ainsi que des retransmissions de compétitions locales.

• Sur RTL, le sport constitue une composante importante du programme. Les émissions sont diffusées en soirée, le football représentant 70 % des sujets abordés. La rédaction comporte treize journalistes et animateurs, ainsi que vingt correspondants en province et à l’étranger. Les matchs sont retransmis en direct et sont complétés par des débats animés par les auditeurs et les consultants à l’antenne. Le site internet de la station et les réseaux sociaux sont très utilisés pour nourrir l’information et les échanges entre animateurs et auditeurs.

• Sur RMC, le sport représente un élément essentiel du programme ; les émissions sont diffusées en journée et en soirée, le football représentant les deux tiers des thématiques abordées à l’antenne. L’agence RMC Sport, au service de la radio, de la télévision, du site internet, des terminaux mobiles et des réseaux sociaux, compte 110 collaborateurs. L’interactivité animateurs-auditeurs est une composante essentielle de la plupart des émissions, présentées par de nombreuses personnalités issues du monde du sport (Jean-Michel Larqué, Tony Parker, Luis Fernandez, Vincent Moscato, etc.).

• Sur Europe 1, le sport représente un élément moins important. L’arrêt de la station FM Europe 1 Sport, la concurrence de RMC et de RTL, les coûts structurels et les résultats d’audience ont joué en ce sens. Les émissions sont diffusées en soirée le week-end. Elles sont majoritairement axées sur le football et, à un moindre degré, sur le rugby (Ligue 1 de football, Top 14 de rugby). Une dizaine de collaborateurs travaillent à Paris et une vingtaine de pigistes sont présents en région, à côté des deux webmasters qui animent le site Europe 1 Sport. Celui-ci, comme les réseaux sociaux, sont utilisés pour communiquer avec les auditeurs.

• Sur Radio France, le traitement de l’actualité sportive est caractérisé par son éclectisme et une analyse pointue. Les quarante-quatre stations locales de France Bleu, qui permettent de couvrir localement les compétitions, sont un atout précieux. Une quarantaine de journalistes travaillent à la direction des sports et le site internet du groupe traite de l’actualité de tous les sports. On note enfin la diffusion, sur France Bleu, d’un journal hebdomadaire traitant des sports au féminin, L’Esprit sportive.