Langue française - Radio France : un forum pour débattre du vocabulaire

Publié le

Depuis le 11 juin, Radio France a ouvert sur un de ses sites internet un forum sur les questions de vocabulaire, en particulier sur les anglicismes les plus fréquents.

Pas une semaine sans que les auditeurs des stations de Radio France interpellent le médiateur de Radio France, Jérôme Bouvier, pour s’étonner de la facilité avec laquelle les professionnels adoptent les mots anglo-saxons, qui ont pourtant des équivalents recommandés par la Commission générale de terminologie et de néologie, accessibles sur franceterme.culture.fr/ et sur la rubrique Le Respect de la langue française. Dans les messages des auditeurs, journalistes et producteurs sont fermement invités à un devoir de créativité « pour éviter de reproduire sans débat tous ces mots charriés par les évolutions en cours ».
C’est pourquoi Radio France, qui en 2007 avait déjà publié un Microguide afin d’attirer l’attention des journalistes sur les difficultés que pose souvent notre langue dans l’exercice de leur métier, a lancé depuis le 8 juin un débat « ludique et participatif » sur des questions de vocabulaire, en particulier sur les anglicismes, ou plutôt les américanismes, les plus fréquents.

Des linguistes donnent leur avis

Le Mot de la semaine permet aux auditeurs, aux producteurs, aux journalistes et aux linguistes d’échanger leurs points de vue sur l’usage des mots, leur sens, leur évolution… Et pourquoi pas sur les usages acceptés, acceptables ou refusés ?
Le dialogue est ouvert sur Espace public Radio France, le site des auditeurs. Chaque lundi, un nouveau mot est proposé. Le site collecte et met en ligne toutes les contributions des auditeurs puis les soumet à des linguistes et à des journalistes ou producteurs pour qu’ils donnent à leur tour leur avis le lundi suivant, ouvrant ainsi « un forum des mots ininterrompu ». Celui-ci a aussi vocation à être relayé sur les sites des radios du groupe, des radios publiques francophones et de toutes les associations et mouvements francophones partenaires.
Le célèbre linguiste Claude Hagège et Frédéric Pommier qui, chaque semaine, dans Comme on nous parle, traque les tics de langage et les formules passe-partout, ont déjà accepté de participer à la phase expérimentale du projet du 11 juin au 14 juillet. Si la démarche rencontre l’intérêt du public, elle pourrait donner naissance à un programme court sur les antennes de Radio France.

Ont déjà été traités les mots pitch et podcast. Suivront tous ces mots qui nous viennent des nouvelles technologies et de la révolution numérique, puis, souhaitons-le, tous ces faux-amis que sont les anglicismes sémantiques qui remplacent à tort des mots plus précis : alternative pour solution, attractif pour avantageux, attrayant, agréable ; chance pour risque (avoir des chances de tomber malade) ; sévère pour vigoureux (un froid sévère), grave (une maladie sévère), cuisant (une sévère défaite) ; supporter pour encourager, soutenir…

  • Voir : espacepublic.radiofrance.fr/, rubrique Le Mot de la semaine.