international

Convergence des enjeux de régulation de l'audiovisuel dans les contextes français et marocain

Publié le

Sur invitation de la présidente de la Haute Autorité de la Communication Audiovisuelle (HACA), Madame Latifa Akharbach, le président du Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA), Monsieur Roch-Olivier Maistre, était reçu, vendredi 29 novembre 2019, au siège de l’institution marocaine, à Rabat.

Sur invitation de la présidente de la Haute Autorité de la Communication Audiovisuelle (HACA), Madame Latifa Akharbach, le président du Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA), Monsieur Roch-Olivier Maistre, était reçu, vendredi 29 novembre 2019, au siège de l’institution marocaine, à Rabat.

A cette occasion, le président du CSA et son homologue ont salué les relations bilatérales entre les deux instances résolues à s’inscrire dans une perspective de renforcement de la coopération.

Les échanges ont porté sur des sujets d’intérêt commun tels que, la régulation des médias en ligne et des plateformes de partage vidéos, la lutte contre la désinformation, l’éducation aux médias, l’adaptation du service public de l’audiovisuel au nouvel environnement numérique des médias.  

Les présidents des deux institutions ont par ailleurs relevé « la convergence des enjeux de régulation de l’audiovisuel dans les contextes français et marocain », en matière de représentation de la diversité, de promotion du pluralisme, d’honnêteté de l’information, d’égalité de genre et de lutte contre le discours de haine et de violence.

Coopération HACA / CSA

La Haute Autorité de la Communication Audiovisuelle se compose du Conseil supérieur de la communication audiovisuelle (CSCA), instance délibérante de la HACA, et de la Direction Générale de la Communication Audiovisuelle (DGCA), structure administrative et technique de la HACA.

La HACA est membre du Réseau des instances de régulation méditerranéennes (RIRM), créé à l’initiative du CSA et du Conseil de l’audiovisuel de Catalogne (CAC), dont elle assure, conjointement avec le CSA, le secrétariat exécutif.

La HACA fait également partie du Réseau Francophone des Régulateurs des Médias (REFRAM). Elle assiste régulièrement, en tant qu’autorité invitée, aux réunions de la Plateforme européenne des instances de régulation (EPRA).

Le CSA et la HACA membres du Réseau REFRAM

Le Conseil supérieur de l’audiovisuel et la Haute Autorité de la Communication Audiovisuel font partie des 30 membres du Réseau Francophone des Régulateurs des Médias (REFRAM) dont la présidence et la vice-présidence sont revenues respectivement aux présidents de la HAICA, M. Nouri Lajmi et du CSA français lors de la sixième conférence des présidents du REFRAM organisée par la Haute autorité indépendante de la communication audiovisuelle de Tunisie.

Lors de cette conférence, les membres ont examiné un état des lieux de la feuille de route 2018-2019 et ont adopté la feuille de route du réseau pour la période 2020-2021 qui comporte cinq  axes prioritaires :

-          le rôle des régulateurs des médias dans la lutte contre la désinformation

-          le rôle des médias de service public dans le renforcement du droit à la liberté d’expression et d’information

-          le rôle des régulateurs dans la protection de l’enfance dans un environnement multiplateforme

-           la régulation du traitement médiatique des questions migratoires".

Lors de la visite du président du CSA, la présidente du régulateur marocain a fait part à son homologue français, de la disponibilité de la HACA à travailler en étroite collaboration avec le CSA, aussi bien en bilatéral que via des initiatives communes dans le cadre de la mise en œuvre des plans d'action des réseaux méditerranéen et francophone des régulateurs médias.