#ÇaNousRegardeTous

Campagne 2019 de sensibilisation à la signalétique jeunesse

Publié le

A partir du 20 novembre 2019, pour une durée de 3 semaines minimum et conformément à leurs obligations, les chaînes de télévision diffusent la campagne annuelle d’information et de sensibilisation à la signalétique jeunesse produite par le CSA.

>> Consultez notre dossier complet sur la signalétique jeunesse

Un sujet au cœur des actions du CSA

Parmi les multiples actions qu’il mène au titre de la protection de la jeunesse et des mineurs, le CSA porte une attention particulière à la protection du jeune public grâce à la signalétique.

En 2005, le CSA a défini les différentes catégories de programme et fixe leurs conditions de programmation. En application de ces règles générales, les chaînes apposent des pictogrammes sur leurs programmes afin de préciser, le cas échéant, les publics auxquels ils sont adaptés : -10, -12, -16 et -18.

EJzeH9cXsAANnYI
EJzeH97WoAAFapF
EJzeH9pWsAAcuBn
EJzeH9mXkAE-lMQ

Nos conseils pour les protéger : les tutos CSA

En complément de la campagne de sensibilisation, le CSA propose 3 tutoriels pratiques à destination des adultes, pour protéger les enfants et aussi adopter les bons comportements en cas de visionnage d’images choquantes.

Comment parler à votre enfant s’il a vu une image qui l'a choqué ?

Encourager le dialogue

 


Tout savoir sur la signalétique jeunesse.

La signalétique permet de donner une indication et de repérer les programmes susceptibles de heurter la sensibilité des enfants

 

 

Qu'est-ce que le contrôle parental ?

Il permet de limiter automatiquement l’accès à certains contenus

 

La campagne de sensibilisation TV / radio

Le CSA a réalisé deux films et deux spots radio, dans lesquels sont mis en scène un enfant et un adolescent qui racontent les effets que des images choquantes ont pu avoir sur eux, ainsi que leur impuissance à y faire face. Ces spots, en plus de faire dire explicitement aux personnages les conséquences que ces images ont eues sur eux, mettent en lumière les difficultés qu’ils ont à en parler.

Découvrir le spot « En famille »

Spot TV

Spot radio

A retenir

  1. Les craintes des parents portent généralement sur la durée de l’exposition et les troubles qui peuvent en découler : dépendance, apprentissage des règles de savoir-vivre, problèmes physiques…
  2. Malgré leurs conséquences, les craintes des parents sont moins focalisées sur l’impact des images choquantes ou autres contenus inappropriés sur les enfants que sur la multiplication des écrans.
  3. Les adultes doivent accompagner les enfants et les adolescents pour les aider à prendre de la distance par rapport aux images violentes par le dialogue ou tout autre moyen pédagogique au moment d’un visionnage collectif.

Découvrir le spot « Entre amis »

Spot TV


Spot radio


A retenir

  1. La consommation de contenus par les adolescents se fait de plus en plus hors du foyer familial.
  2. La pression sociale entre adolescents est importante. Peu acceptent de confier à leurs amis leur ressenti et de mettre des mots sur leurs émotions par peur du jugement et de la moquerie. Un dialogue préventif et pédagogique avec les parents s’impose donc.

Retrouvez le rôle du CSA dans la protection de la jeunesse et des mineurs