Radio

En radio, plusieurs décisions du Conseil durant l'année 2003 ont permis d'enrichir notre paysage radiophonique qui souffre de la saturation de la bande FM et de donner une plus grande liberté de choix aux auditeurs.

- Et d'abord la réouverture de la bande AM sur cinq zones : Marseille, Nancy, Paris, Rennes et Toulouse avec 9 projets dont 6 nouveaux entrants qui proposent des programmes inédits. 
 
- Un enrichissement de l'offre radiophonique qui s'est également traduit fin 2003 par l'autorisation de deux radios associatives à Paris : Vivre FM et Radio Campus, en temps partagé sur une fréquence restituée par Radio France. Deux stations qui répondent aux attentes des personnes handicapées et des étudiants auxquels aucune offre radiophonique spécifique n'était jusque là proposée à Paris.
 
- Et puis, pour préparer l'avenir proche, la création du groupe de travail "FM 2006" présidé par Philippe Levrier. La plupart des autorisations arrivent à échéance d'ici à deux ans. Nous allons réfléchir, en concertation avec les diffuseurs, aux moyens d'optimiser l'utilisation de la bande FM au bénéfice des auditeurs, d'envisager les différentes possibilités qui permettraient d'améliorer l'utilisation du spectre. Conformément aux dispositions de la nouvelle loi " Communications électroniques ", le CSA procédera, d'ici à quelques mois, à une consultation publique et contradictoire avec tous les opérateurs.

La défense d'un paysage radiophonique pluraliste et diversifié a toujours été et restera l'une des priorités du CSA.