Publication

L'équipement audiovisuel des foyers au 1er semestre 2018

Publié le

Les résultats de l’Observatoire de l’équipement audiovisuel des foyers de France métropolitaine, pour les premier et deuxième trimestres, portent sur la télévision. Les tendances constatées depuis plusieurs années, en matière d’écrans et de réception, sont confirmées. Avec un taux d’équipement stable, avoisinant 94 %, le téléviseur demeure l’écran le plus répandu au sein les foyers. Prisant la flexibilité d’accès aux contenus, les consommateurs recourent également à un ou plusieurs écrans alternatifs : en premier lieu l’ordinateur (86 % de foyers), puis le smartphone (72 % des 11 ans et plus) et enfin la tablette (49 % de foyers). En outre, le nombre moyen d’ordinateur(s) dans le foyer (1,6) a dépassé pour la première fois le nombre moyen de téléviseur(s) (1,5).

Comme les écrans alternatifs, le téléviseur peut être connecté : ainsi, au premier semestre 2018, 77 % des foyers disposent d’un téléviseur connecté à internet, directement par la Smart TV (33 % des foyers équipés en téléviseur(s) connecté(s)) ou indirectement, par le décodeur TV des FAI (79 %), la console de jeux (37 %) ou un boitier tiers (18 %). La télévision de rattrapage est l’usage connecté dominant depuis le décodeur TV des FAI. Depuis les autres modes de connexion, des contenus comme la vidéo à la demande sont le plus souvent regardés.

Ces données sont issues du Baromètre Téléviseurs Connectés, étude inédite de l’Observatoire pour son nouveau cycle d’analyse (2018-2020). Avec des indicateurs précis et ciblés, le Baromètre permet de capter le plus finement possible les avancées du secteur de l’équipement audiovisuel, parallèles à l’évolution des usages des téléspectateurs.

En progression marquée depuis plusieurs années, la réception par internet de la télévision avait, pour la première fois au quatrième trimestre 2017, rejoint la réception hertzienne terrestre. Un semestre plus tard, ces deux plateformes de réception sont à touche-touche, à hauteur de 56 % des foyers équipés d’au moins un téléviseur.

La plateforme TNT demeure sans conteste essentielle : utilisée par plus de la moitié des foyers dans les deux-tiers des régions, elle constitue l’unique mode de réception pour près d’un quart d’entre eux ; sa gratuité en fait par ailleurs le mode de réception privilégié pour les postes secondaires. Enfin, les travaux de modernisation de la plateforme TNT, entrepris sous l’égide du CSA, en rehausseront    la compétitivité vis-à-vis des autres plateformes, renforçant ainsi l’appétence des téléspectateurs pour ce mode de réception et confortant sa place centrale au sein des foyers.