Publication

Bilan financier 2017 des chaînes locales hertziennes autorisées pour la diffusion en France métropolitaine et ultramarine - Avril 2019

Publié le

Depuis la loi du 15 novembre 2013 relative à l’indépendance de l’audiovisuel public, le CSA doit rendre compte, dans son rapport d’activité, « du développement et des moyens de financement des services de télévision à vocation locale ».

Ce bilan pour l’année 2017 a été élaboré à partir des comptes sociaux transmis par 45 éditeurs de chaînes locales hertziennes. Ces éditeurs opèrent chacun une chaîne de télévision, à l’exception de STM et Grand Lille TV qui diffusent deux services différents dans le Nord de la France, et d’Azur TV qui diffuse trois services dans le Sud (1). En conséquence, 50 chaînes sont incluses dans le rapport, soit deux de plus que l’année précédente. Parmi elles, 39 sont autorisées pour une diffusion en France métropolitaine, et 11 Outre-mer.

Une répartition des produits d’exploitation selon leur origine (secteur public ou privé), établie à la demande du Conseil, a également été fournie par l’ensemble des éditeurs en métropole, et par la plupart des éditeurs ultramarins.


(1) STM édite WEO Picardie et WEO NPDC ; Grand Lille TV édite Grand Lille TV et Grand Littoral TV ; Azur TV édite Azur TV, Var Azur et Provence Azur.