Décision du CSA

Propos tenus lors d’émissions de libre antenne : la radio Free Dom mise en garde

Publié le

Assemblée plénière du

Le CSA a été saisi au sujet de séquences d'émissions de libre antenne diffusées les 12 et 13 janvier 2019 sur le service radiophonique Free Dom, au cours desquelles ont eu lieu des échanges que le plaignant estimait inappropriés à des heures de grande écoute.

En vertu de l'article 15 de la loi du 30 septembre 1986 relative à la liberté de communication, le CSA veille à la protection de l'enfance et de l'adolescence dans les programmes mis à disposition du public par un service de communication audiovisuelle. Dans ce cadre, la délibération du 10 février 2004 du Conseil relative à la protection de l'enfance et de l'adolescence à l'antenne des services de radiodiffusion sonore interdit la diffusion « entre 6h et 22h30 de programmes susceptibles de heurter la sensibilité des auditeurs de moins de 16 ans ».

Après examen des séquences en cause, le Conseil a relevé qu'avaient été tenus à l'antenne, à l'instigation notamment d'un animateur de l'émission, des propos explicites décrivant certaines pratiques sexuelles, en méconnaissance des dispositions précitées.

Il a adressé au service Free Dom une mise en garde contre tout nouveau manquement à la délibération du 10 février 2004 et l'a appelé à la plus grande vigilance quant au contenu des émissions diffusées en journée sur son antenne.