L'opérateur de multiplex

En plus des autorisations, les CSA détermine également le réseau (multiplex) sur lequel seront diffusés ces services.

S’il n’est pas encore constitué, les éditeurs le composant disposent d’un délai de deux mois pour désigner un opérateur de multiplex, personne morale qui sera chargée de faire effectuer les opérations techniques liées à la diffusion et au multiplexage des différents signaux.

A défaut d’une désignation conjointe dans ce délai de deux mois, le CSA est tenu d’organiser un nouvel appel aux candidatures.

La composition actuelle des multiplex

L’ensemble des chaînes de la TNT est actuellement réparti sur six multiplex, dénommés R1 à R6. Le nombre de service par multiplex est déterminé en fonction de l’affectation de la ressource (millièmes) attribuée à chacun des services présents sur un même multiplex.

Deux normes de compression coexistent sur la plate-forme numérique hertzienne terrestre. La norme MPEG 2 est utilisée pour les chaînes gratuites en définition standard (SD), ainsi que pour les chaînes payantes bénéficiant de plages en clair obligatoires.

La norme MPEG 4, en métropole, est employée pour les chaînes payantes et pour les chaînes diffusées en haute définition (HD). La norme MPEG 4 est employée pour toutes les chaînes outre-mer.

 Le CSA a fixé les règles suivantes de partage de la ressource radioélectrique :

  • 160 millièmes des débits pour les services gratuits et payants avec les plages en clair obligatoires diffusés en norme MPEG 2 ;
  • 325 millièmes pour les services payants avec les plages en clair obligatoires et les chaînes diffusées en haute définition (HD) en norme MPEG 4 ;
  • 95 millièmes pour les chaînes payantes SD en définition standard.