Jeunesse et protection des mineurs

Jeunesse et protection des mineurs

La protection des enfants et des adolescents vis-à-vis des programmes des services de communication audiovisuelle susceptibles de nuire à leur épanouissement physique, mental et moral est l'une des missions que les articles 1er et 15 de la loi relative à la liberté de la communication ont confiées au Conseil supérieur de l’audiovisuel.

La violence, l’érotisme, la pornographie présents dans certains programmes, ainsi que la pression publicitaire, font partie des préoccupations constantes du CSA dans ce domaine. Loin de toute idée de censure, le Conseil veut faire de la protection du jeune public le domaine d’une responsabilité partagée entre les télévisions et les radios, les parents et le régulateur.

La compétence du Conseil porte sur les services de radio et de télévision, nationaux ou locaux, diffusés en métropole ou en outre-mer, quel que soit leur mode de diffusion, ce qui comprend la diffusion en mode hertzien terrestre (numérique ou analogique) et par le câble, le satellite, l’ADSL ainsi que les télévisions et radios sur internet et sur la 3G.