Propos grossiers dans la série "Plus belle la vie" de France 3 : réponse aux plaignants

Date de publication : lundi 20 avril 2015
Assemblée plénière du 25 février 2015

Le Conseil a été saisi par plusieurs téléspectateurs au sujet de l’emploi fréquent de propos grossiers dans la série Plus belle la vie diffusée sur France 3.

La vulgarité du langage fait partie des critères pouvant justifier l’apposition d’une signalétique jeunesse, selon les catégories de programmes définies dans la recommandation du Conseil du 7 juin 2005 concernant la signalétique jeunesse et la classification des programmes

En l’espèce, le Conseil a relevé la présence de propos vulgaires récurrents dans les épisodes diffusés les 8 et 13 janvier 2015 à 20 h 20. Ces épisodes ne comportaient pas de signalétique. Il a néanmoins constaté que le langage employé venait illustrer certains sujets de société traités dans ces épisodes. De plus, il n’a pas relevé d’image ou de scène susceptibles de heurter des mineurs de dix ans. Dans ces conditions, le Conseil a considéré que ces deux épisodes restaient dans la limite des programmes de catégorie I (« Tous publics »), tels que définis dans la recommandation du 7 juin 2005 précitée.

Pour autant, il a appelé l’attention de la chaîne sur la nécessité de veiller au langage employé dans les programmes « Tous publics » diffusés à la télévision, a fortiori lorsqu’ils s’adressent à un public familial et sont diffusés à une heure de grande écoute. Le Conseil a répondu en ce sens aux plaignants.

En savoir plus