La représentation de la diversité

Le baromètre de la diversité

Qu'est-ce que le baromètre ?

Le baromètre de la diversité a été créé en 2009 à l’initiative du Conseil. Ce baromètre est publié une fois par an, il a pour objectif de mesurer la diversité à la télévision selon quatre critères : la catégorie socioprofessionnelle, le sexe, l'origine perçue et le handicap.

Les chaînes ont globalement adhéré au principe de l’étude en reconnaissant qu’elle permettait de disposer d’une « photographie » et d’aborder concrètement leurs réalisations, tout en suggérant au Conseil certains aménagements permettant de mieux rendre compte du sujet traité.

Les baromètres font partie des documents sur lesquels s’appuie le Conseil pour réaliser le rapport annuel sur la représentation de la diversité de la société française à la télévision, destiné au Parlement.

Le périmètre de la diversité

Le Conseil a une conception très large de la diversité. Il a cependant choisi de concentrer son action dans un premier temps sur les aspects de la diversité pour lesquels les exigences politiques et sociales étaient les plus fortes. Ainsi, quatre critères ont été retenus pour mesurer la diversité à la télévision : la catégorie socioprofessionnelle, le sexe, l’origine perçue et le handicap.

  • La catégorie socioprofessionnelle

La catégorie socioprofessionnelle a été indexée suivant la codification INSEE en exploitant tous les éléments livrés à l’antenne (sous-titre avec la fonction de la personne, profession livrée dans le récit, éléments visuels ou de contexte, etc.).

  • Le sexe

Il s’agit de recenser le nombre d’hommes et le nombre de femmes intervenant à l’antenne.

  • L'origine perçue

Il s'agit de répartir les indexés selons des catégories de sens communs à partir desquelles, en France, les personnes sont aujourd'hui vues comme "blanches", "noires", "asiatiques", "autres" mais en s'appuyant sur toutes les indications pouvant être recueillies dans les commentaires ou par autodésignation.

  • Le handicap

Une personne a été recensée comme handicapée lorsque des indices visibles à l’écran (fauteuil roulant, malformation visible, canne d’aveugle, etc.) ou des informations du récit permettaient d’identifier un handicap permanent.

Méthodologie

Méthode globale

La méthodologie du baromètre a été élaborée en accord avec les chaînes de télévision, qui à la suite des premiers baromètres, ont émis des propositions au Conseil afin que celui-ci remplisse au mieux la mission qu’il s’était fixé à travers la réalisation de ce baromètre.

L'objectif de cette étude était d'évaluer la perception de la diversité dans les programmes de la télévision française, en s'appuyant sur l'observation de deux semaine de programmes.

La méthode consiste à indexer, dans chaque émission, toutes les personnes et tous les personnages qui apparaissent à l'écran et qui s’expriment, quels que soient la durée de cette apparition et le temps de parole. Seuls les locuteurs sont indexés.

L'indexation des locuteurs est faites sur la base de 4 caractéristiques apparentes :

  • les professions et catégories socioprofessionnelles de l'INSEE ;
  • le genre masculin ou féminin ;
  • l'origine perçue ;
  • le handicap. 

Pondération

Le Conseil a mis en place un principe de pondération qui prend en compte la durée des programmes (plus ou moins de 5 minutes) et les rôles, selon leur importance, des individus indexés (héros, personnages principaux, et personnages secondaires).

Corpus

Les programmes sont observés pendant une ou deux semaines semaines, aux heures de forte audience (17 heures -23 heures, plus les journaux télévisés de 13 heures), sur 16 chaînes de la TNT gratuite ainsi que sur Canal+.

Le corpus est ainsi constitué de plus de 1 400 heures d'émissions diffusées. Il s'agit donc d'un échantillon prélevé à un moment donné du flux télévisuel.

Résultats

Plus de 40 000 individus sont indexés, hors publicité, à chaque vague du baromètre.

 

Consultez les résultats du baromètre de la diversité.

En savoir plus

Dates clés

  • 2006 - Loi du 31 mars 2006 dite « loi pour l'égalité des chances »

  • 2007 - Création par le Conseil d’un groupe de travail sur la diversité et d’un Observatoire de la diversité

  • 2009 - Loi du 5 mars 2009 relative à la communication audiovisuelle et au nouveau service public de la télévision

  • 11 mars 2008 - Création de l’Observatoire de la diversité dans les médias audiovisuels

  • 10 novembre 2009 - Délibération du Conseil fixant le cadre d’engagements annuels des diffuseurs