La déontologie de l'information et des programmes

La déontologie de l'information et des programmes

Le Conseil compte parmi ses missions celle de veiller au respect de la déontologie des contenus audiovisuels à la télévision, à la radio et sur les services de médias audiovisuels à la demande (SMAD). Si les principes fondamentaux figurent dans la loi du 30 septembre 1986 relative à la liberté de communication, les obligations déontologiques se sont essentiellement traduites dans les conventions conclues avec les éditeurs privés et les cahiers des charges des éditeurs publics.

Cette mission porte notamment sur le respect de la personne et de la dignité humaine, la lutte contre les discriminations, le maintien de l’ordre public et l’honnêteté de l’information.

La déontologie renvoie à la liberté de communication, mais cette liberté est d’abord celle du public ; la mission principale du Conseil est de garantir la liberté d’opinion des auditeurs et des téléspectateurs. Pour remplir sa mission, le Conseil s’appuie bien évidemment sur les définitions et les compétences données par les textes légaux, mais il s’est également doté d’outils efficaces : il intervient dans la rédaction des conventions des éditeurs privés et rend des avis sur les cahiers des charges des éditeurs publics, il publie des recommandations, et il a également engagé un processus de dialogue avec les professionnels du secteur sur des sujets fondamentaux comme la déontologie de l’information ou la responsabilisation des éditeurs concernant les émissions dites de téléréalité.

 

Consultez aussi la rubrique consacrée à la liberté des médias audiovisuels et à la régulation sur le site Clés de l'audiovisuel

En savoir plus