L’enrichissement de la télévision grâce au numérique

Les enrichissements rendus possibles par le numérique : Le guide des programmes

L'enrichissement de la TV grâce au numérique

L’arrêté du 24 décembre 2001 modifié relatif à la télévision numérique hertzienne terrestre fixant les caractéristiques des signaux émis, dit arrêté « signal », prévoit que l’ensemble des services de télévision de la TNT comportent obligatoirement les informations relatives aux programmes en cours et aux programmes immédiatement suivant. Par exemple, ces informations sont couramment affichées par les récepteurs lors d’un changement de chaîne ou lors de l’appui sur la touche « information » de la télécommande.

Le procédé technique utilisé pour ce premier niveau de guide des programmes permet également la signalisation automatique d’un niveau parental associé à chaque programme, pour lequel le Conseil supérieur de l’audiovisuel veille à ce que les limites d’âge recommandées par la signalétique jeunesse soient respectées. En règle générale, les récepteurs TNT proposent des mécanismes de filtrage automatique des programmes, à partir de ces informations, qui permettent d’exclure par défaut l’accès aux programmes qui ne seraient pas recommandés aux enfants d’un certain âge, si leurs parents souhaitent activer cette fonction.

Au-delà de ces fonctionnalités actuellement disponibles, un guide des programmes plus élaboré pourrait être conçu et immédiatement disponible sur les récepteurs déployés par la diffusion d’informations couvrant plusieurs jours de programmes. Un tel service permettrait notamment de faciliter la programmation des enregistrements personnels, comme le permettait déjà un service similaire en analogique, de planifier le visionnage d’un programme, voire d’accéder ultérieurement à la télévision de rattrapage lorsque le programme est déjà passé. En outre, ce guide des programmes enrichi pourrait être de nature à rapprocher les fonctionnalités offertes par la TNT de celles déjà déployées sur les autres plateformes proposant des services de télévision, notamment les offres audiovisuelles proposées par les fournisseurs d’accès à internet par ADSL qui fournissent généralement une description des programmes relativement riche. Le Conseil a donc intégré à sa consultation publique sur les nouveaux services audiovisuels, lancée en juin 2009, la question de l’opportunité du lancement sur la TNT d’un ou plusieurs guides de ce type. Ayant invité le HD Forum, à la suite de cette consultation, à piloter la réalisation d’un livre blanc sur le sujet qui rassemble les points de vue de tout le secteur, le Conseil a inscrit le déploiement d’un ou plusieurs guides de ce type dans son programme de travail.

Les modalités techniques, éditoriales et économiques d’un tel guide des programmes, s’il reste pertinent à une époque de multiplication des écrans consultés concomitamment, restent à définir. Deux grandes possibilités s’offrent aux éditeurs et revêtent des problématiques différentes :

  • la diffusion d’un guide des programmes en tant que données associées des chaînes de télévision, données prévues par la convention des chaînes et destinées à enrichir et compléter les programmes à partir de la ressource attribuée à chaque éditeur de télévision pour la diffusion de son signal. Un tel guide des programmes nécessite une opération d’agrégation de la part des récepteurs de télévision, l’information relative aux programmes des chaînes étant distribuée sur chaque multiplex de la TNT. Cette option a toutefois l’avantage de conserver une compatibilité avec un nombre important de récepteurs aujourd’hui déployés lorsqu’ils sont capables notamment de reconstituer un guide des programmes à partir de fragments diffusés sur différents multiplex, et surtout de maintenir la  restitution du son et éventuellement de l’image de la chaîne en cours de visionnage.
  • la diffusion d’un guide des programmes unifié en tant que service indépendant à partir d’une ressource identifiée et mise en appel par le Conseil supérieur de l’audiovisuel, en application de l’article 30-5 de la loi du 30 septembre 1986. Un tel guide des programmes aurait l’avantage de simplifier l’obtention des informations nécessaires à la constitution d’un guide des programmes pour les récepteurs de télévision, voire des informations nécessaires à la meilleure façon de l’afficher à l’écran des récepteurs TNT de manière unifiée. Cette option requiert toutefois un consensus (technique, éditorial, économique) entre les éditeurs de la TNT de manière à proposer un service unifié à leurs téléspectateurs, ou à défaut qu’un ou plusieurs acteurs tiers le pilote. Elle rend a priori impossible le maintien du son et de l’image de la chaîne en cours de visionnage.