Les émissions interactives en radio

Date de publication : vendredi 31 août 2012

Les programmes radiophoniques ont connu des évolutions importantes dans leur construction éditoriale au cours de ces dernières années. Qu'il s'agisse des émissions de libre antenne sur les stations visant un public jeune ou des émissions interactives sur les radios généralistes, le renforcement de la relation avec les auditeurs est devenu un des enjeux majeurs dans la fabrication de ces programmes.

La commission de réflexion sur l’évolution des programmes du CSA a mené des travaux sur ce sujet en distinguant les problématiques des stations musicales de celles des stations généralistes.

Il ressort de ces travaux plusieurs constats :

- s’agissant des stations musicales visant un public jeune, le Conseil n’a plus prononcé de sanctions à l’encontre des émissions de libre antenne depuis 2008 alors que ce type d’émissions a essaimé dans les grilles des différentes stations. Ces émissions utilisent de plus en plus les sites internet des stations et les réseaux sociaux pour entretenir le lien avec l’auditeur au-delà de l’antenne, notamment avec des contenus spécifiques ;

- s’agissant des stations généralistes, la relation auditeur-station a évolué sous l’effet de l’émergence d’un nouveau modèle éditorial impulsé par une station qui emprunte certains codes à la bande FM. Les dispositifs de maîtrise de l'antenne mis en œuvre par ces stations organisent aujourd’hui un système de filtres à la fois organisationnels, techniques et humains qui permettent de prévenir au mieux tout risque de dérapage à l’antenne. Les sites internet des opérateurs, les blogs et les réseaux sociaux s’affirment de plus en plus comme le moyen d’agréger des publics considérant que le public actif sur les réseaux se révèle très distinct du public des auditeurs intervenants sur les antennes.