Pluralisme : des membres de la Fondation pour la transparence des élections en Afghanistan reçus au CSA

Date de publication : lundi 15 mai 2017

  • De g. à dr. : David Holland (direction de la coopération internationale, ministère de l’Intérieur), Dorothée Fournier (DAEI, CSA), Sughra Saadat (porte-parole, TEFA, Afghanistan), Mohammed Naeem Ayubzada (directeur, TEFA, Afghanistan), Dominique Louveau (DPDL, DP, CSA),  Rémi Dejust (chargé de coopération Gouvernance, direction de la coopération internationale, ministère de l’Intérieur) / © Photo CSA/Nilton Almeida


M. Mohammed Naeem Ayubzada, directeur de la Fondation pour la transparence des élections en Afghanistan (TEFA) et Madame Sughra Saadat, porte-parole ont effectué, le 4 mai dernier, une visite d’étude au CSA sur les missions du Conseil en matière de pluralisme électoral et le traitement de la campagne présidentielle en cours.

La TEFA, organisme indépendant de contrôle électoral créé en 2014, veille aux côtés de de la Commission Électorale Indépendante (IEC) et de la Commission Électorale Indépendante d’examen des Plaintes (IECC) à la transparence du processus électoral et à sa réalisation dans un cadre démocratique en Afghanistan.

La TEFA travaille également avec les institutions compétentes pour la mise en place des principales réformes électorales avant les prochaines élections parlementaires. 

La délégation s’est vue présenter le dispositif de traitement médiatique des élections présidentielles en France avant et pendant la campagne officielle, ainsi que la méthode de suivi et de contrôle des programmes, le mécanisme des saisines et le pouvoir de sanction du Conseil en période électorale.