Le CSA poursuit son action sur l’image des femmes dans les pubs TV

Date de publication : mardi 19 décembre 2017


Après la publication, le 31 octobre 2017, de son rapport sur l’image des femmes dans les publicités à la télévision, le CSA poursuit sa réflexion sur les moyens de faire évoluer les codes publicitaires liés au genre, en concertation avec des experts et les acteurs du secteur.

Travailler de concert avec l’ensemble des acteurs du secteur

Le groupe d’experts du CSA sur les droits des femmes, régulièrement réuni au siège parisien du CSA, poursuit sa réflexion sur l’image des femmes dans la publicité à la suite du rapport publié le 31 octobre dernier sur ce thème. Lors d’une séance jeudi 9 novembre 2017, sous la présidence de Sylvie Pierre-Brossolette, conseillère en charge de ce dossier au CSA, les experts ont évoqué les leviers d’action qui permettraient de faire changer l’image stéréotypée des femmes dans les publicités à la télévision.

Ces experts ont réaffirmé leur souhait de travailler de concert avec l’ensemble des acteurs du secteur - agences, créatifs mais aussi annonceurs, etc. L’implication et l’engagement de chacun d’eux sur ce sujet est décisive et indispensable pour mener à bien cette évolution, ont-ils insisté. Dans cette optique, Sylvie Pierre-Brossolette a rencontré les professionnels du secteur le 4 décembre 2017.

Les experts n’ont pas manqué de souligner certaines difficultés que les publicitaires ont à surmonter : par exemple l’identification parfois ardue des stéréotypes, la nécessité de ne pas imposer une vision du monde plutôt qu’une autre. Ou encore, les attentes des annonceurs en termes de retombées médiatiques.

Des publicités en décalage avec les pratiques sociales

Le rapport publié fin octobre révèle un fort décalage entre les pratiques sociales actuelles et les rôles dévolus aux femmes dans les publicités. Les produits bancaires, parmi d’autres, en sont une illustration. Les personnages principaux (59%) et secondaires (63%) y sont en majorité masculins. Dans la réalité, les femmes représentaient pourtant 77 % des employés de la banque et de l’assurance en 2011, selon l’Insee1.

De même, dans les publicités pour voitures, 69 % des personnages principaux sont des hommes. Or, une enquête du site « auféminin.com »2 de 2012 confirme que l’achat d’une voiture n’est pas une prérogative masculine. Près de la moitié (46 %) des femmes interrogées avaient acheté elles-mêmes leur véhicule. Sans compter qu’aujourd’hui un conducteur français sur deux est une femme.

Conformément aux nouvelles compétences attribuées au CSA en début d’année sur le « respect de la dignité de toutes les personnes et à l’image des femmes qui apparaissent dans ces émissions publicitaires », l’objectif est de rapprocher les contenus publicitaires de la réalité.

 

1 Source : Insee, enquêtes Emploi (séries rétropolées Dares jusqu’en 2002, moyenne annuelle sur les années 1982 à 1984 et 2010 à 2012).

2 Source : Grande enquête européenne « aufeminin.com » réalisée en partenariat avec Toyota Enquête, et publiée en septembre 2012 - http://corporate.aufeminin.com/sites/corporate.aufeminin.com/files/aufeminin-enquete-auto.pdf

Sur le même sujet 

Consultez le rapport sur la représentation des femmes dans les publicités télévisées

Consultez la rubrique sur les droits des femmes