Le CSA à l’ONU pour l’égalité femme/homme dans les médias

Date de publication : vendredi 16 mars 2018


SPB_NY

Sylvie Pierre-Brossolette  a présenté hier, 15 mars 2018, à New York l’action du Réseau des institutions de régulation méditerranéennes (RIRM) en matière d’égalité entre les femmes et les hommes dans le cadre de la Commission de la condition de la femme des Nations unies (CSW). Les réseaux de régulateurs audiovisuels ont appelé à améliorer l’égalité entre les femmes et les hommes dans et à travers les médias.

 

Une déclaration commune pour renforcer la place des femmes dans l’audiovisuel

Féminiser l’audiovisuel pour promouvoir l’égalité des genres : telle est l’ambition portée par les réseaux de régulateurs audiovisuels réunis par la HACA, l’autorité marocaine, dans le cadre de la 62e session de la CSW. Les réseaux méditerranéens (du RIRM), africains (du RIARC et de la Plateforme des régulateurs de l’UEMOA), francophones (du REFRAM) et ibéro-américains (de la PRAI) ont diffusé à cette occasion une déclaration commune appelant :

 - à concrétiser l’égalité entre les femmes et les hommes dans et à travers les médias ;

 - à faire de l’audiovisuel un outil majeur de la lutte contre les stéréotypes de genre et le sexisme ;

 - à garantir une représentation équilibrée des femmes et des hommes aux postes clés de ce secteur.

 

Consultez la déclaration des réseaux de régulateurs

Consultez le document de présentation de l’événement des réseaux régulateurs en anglais

La CSW : un organisme majeur dans l’action pour l’égalité des sexes

La CSW est une commission du Conseil économique et social des Nations Unies (ECOSOC) et constituele principal organe intergouvernemental dédié à la promotion de l’égalité des sexes et de l’autonomisation des femmes. Elle mesure notamment les progrès réalisés et les écarts à combler dans la mise en œuvre de la Déclaration et du Programme d’action de Beijing de 1995.

Pour la session de cette année, la CSW a retenu comme thème de travail « la participation et l’accès des femmes aux médias et aux technologies de l’information et des communications (TIC), les incidences de ceux-ci et leur intérêt pour la promotion et l’autonomisation des femmes ».

Découvrez la CSW

 

Les droits des femmes, un engagement fort du CSA

Le CSA a créé en 2013 un groupe de travail, présidé par Sylvie Pierre-Brossolette, consacré aux droits des femmes. Depuis la loi du 4 août 2014 sur l’égalité réelle entre les femmes et les hommes, le CSA rend compte chaque année de la place des femmes à l’écran et sur les ondes grâce aux indicateurs qualitatifs et quantitatifs que lui transmettent les chaînes de télévisions et radios.

Consultez le rapport 2017 sur la représentation des femmes à la télévision et à la radio

La loi de 2017 a confié au Conseil la mission de lutter contre le sexisme dans la publicité. Un an après, le CSA a publié un rapport sur l’image des femmes dans la publicité télévisée.

Ce tout premier diagnostic chiffré s’est traduit, dès le 6 mars 2018, par la signature d’une charte d’engagements volontaires pour la lutte contre les stéréotypes sexuels, sexistes et sexués dans la publicité, associant l’UDA, l’AACC, l’ARPP et le CSA.