Propos tenus par M. François Fillon dans le journal de 20 heures de France 2 le 5 mars 2017 : réponse aux plaignants

Date de publication : lundi 31 juillet 2017
Assemblée plénière du 21 juin 2017

Le CSA a été saisi au sujet de propos tenus par M. François Fillon, candidat à l’élection présidentielle, au cours d’une interview diffusée sur France 2 dans le Journal de 20 heures du 5 mars 2017. Les plaignants regrettaient que celui-ci ait affirmé à plusieurs reprises « ne pas être autiste » afin d’expliquer qu’il entendait et comprenait les difficultés dans le cadre de sa campagne.

Tout en comprenant l’émotion des plaignants, le CSA a constaté que le terme « autiste » avait été utilisé au sens figuré. En l’espèce, l’emploi de ce terme, aussi regrettable et galvaudé qu’il ait pu être, ne semblait pas revêtir un caractère méprisant ou stigmatisant à l’endroit des personnes souffrant de troubles autistiques, qui n’ont pas été moquées ou discriminées au cours de la séquence.

Dans ces conditions, le Conseil n’a pas relevé de manquement de la chaîne à ses obligations en matière de respect des droits et libertés.