Le Conseil définit les conditions de promotion à la télévision des produits dérivés d'un film de cinéma

Date de publication : mardi 06 juin 2006
Assemblée plénière du 10 mai 2006

À la suite de la saisine du CSA, par la société Flodor, l'informant du différend qui l'oppose au Bureau de vérification de la publicité (BVP) sur l'interprétation de l'article 8 du décret du 27 mars 1992 qui interdit la publicité pour le cinéma à la télévision, le Conseil a précisé à la société Flodor ainsi qu'au BVP sa position sur le sujet : il considère que la diffusion  à la télévision d'un message publicitaire en faveur des produits dérivés d'un film n'est pas contraire aux dispositions réglementaires précitées dès lors que l'oeuvre cinématographique en question n'est plus exploitée de façon significative en salle.