Olivier Schrameck au colloque du SIRTI : "Quel avenir pour les indépendants de l’audiovisuel en France ?"

Date de publication : mercredi 10 avril 2013

Introduction

Madame la Présidente de la Commission de la culture, de l’éducation et de la communication du Sénat,
Mesdames et Messieurs les Sénateurs et Députés,
Monsieur le Président du SIRTI,
Mesdames et Messieurs,

Je suis heureux de procéder, après Madame Marie-Christine Blandin, à l’ouverture de vos débats ce matin ; je remercie chaleureusement les représentants du SIRTI de leur invitation, qui revêt pour moi une importance particulière, à deux égards.

D’abord, l’initiative audiovisuelle locale apporte une contribution essentielle au pluralisme des médias, sous chacun de ses aspects : social, culturel et économique. En particulier, les 800 fréquences exploitées par des radios de catégorie B font du paysage radiophonique français, un exemple remarquable de richesse et de diversité.

Le CSA est conscient de l’importance du lien social et civique que vous contribuez à tisser.

La mission « Associations » et le Groupe de travail « Audiovisuel et éducation », nouvellement créés, sauront y faire écho.

Et Patrice Gélinet, qui interviendra tout à l’heure, sera toujours pour vous un interlocuteur privilégié et de très grande compétence. L’année dernière, vous le savez, dans une démarche qu’il poursuivra certainement, Patrice Gélinet est parti à la rencontre de l’ensemble des acteurs du média radio : les CTA, et notamment, les indépendants, et les antennes locales de radio France, pour développer entre tous des échanges que nous voulons durables et fructueux. Il se rendra avec moi à Bordeaux les 29 et 30 avril, et prochainement à Caen, pour continuer d’approfondir les liens des opérateurs avec le régulateur et ses comités, en tous points du territoire.

Ensuite, votre invitation me permet, pour la première fois depuis mon audition par les commissions du Parlement, en présence d’éminents parlementaires spécialistes de ces questions, de préciser quelques réflexions et orientations pour l’avenir de la régulation de l’audiovisuel et d’indiquer l’état des dossiers qui préoccupent plus particulièrement les indépendants.

En savoir plus