Temps de parole (1er août 2016 - 31 janvier 2017) : un bilan équilibré

Communiqué du mercredi 08 février 2017

Au terme de la période préélectorale de six mois définie par sa délibération du 29 juin 2016, le Conseil supérieur de l’audiovisuel a procédé à l’examen des équilibres politiques sur les antennes des radios et télévisions relevés entre le 1er août 2016 et le 31 janvier 2017.

 

En 2011, le Conseil avait constaté les difficultés auxquelles les chaînes étaient confrontées pour le traitement d’élections primaires. Pour celles organisées en vue de l’élection présidentielle de 2017, il a donc aménagé les règles et le calendrier pour en faciliter le traitement.

 

Dans ce contexte, le Conseil relève les efforts fournis par les médias audiovisuels pour que les équilibres prévus par les textes soient respectés. Il constate en particulier qu’à la suite de ses interventions, les profonds déséquilibres précédemment observés sur les chaînes TF1 et M6 se traduisant par une surexposition de l’opposition parlementaire ont fait l’objet d’une attention particulière pour être résorbés.

 

Il rappelle qu’il a fait valoir au cours de cette période, à échéances régulières, la nécessité d’assurer une représentation équilibrée de l’ensemble des formations politiques, par voie de communiqué comme directement auprès des éditeurs concernés.

 

Le Conseil souligne notamment l’implication des chaînes du service public dans l’offre de programmes consacrés à l’actualité politique : volume horaire important et équilibre respecté.

 

Enfin, le Conseil invite les éditeurs, comme il l’a fait précédemment, à lui faire part des difficultés qu’ils rencontrent dans leur politique d’invitation.

 

En application de ses délibérations des 29 juin, 27 juillet et 9 novembre 2016, l’ensemble des données relatives aux temps de parole des personnalités politiques recueillies par le Conseil au cours de la période préélectorale est publié sur son site internet csa.fr.

 

Contact presse : 01 40 58 36 29
service.communication@csa.fr