Télévisions locales à Tours, Orléans, Le Mans, Angers, Grenoble et le département de la Dordogne : présélection des candicats

Communiqué du mardi 18 janvier 2005

Dans le cadre des appels aux candidatures lancés, le 27 janvier 2004 à Tours, Orléans, Le Mans et Angers, le 30 mars 2004 à Grenoble et dans le département de la Dordogne, pour l'exploitation d'une fréquence hertzienne en mode analogique, le Conseil supérieur de l'audiovisuel, réuni en séance plénière le 18 janvier 2005, a présélectionné un projet de télévision à Tours, à Orléans, au Mans, à Angers et à Grenoble.
 
Les candidats retenus sont :
 
- pour Tours : le projet Touraine Télévision, proposé par la société SAS Touraine Télévision ayant pour principaux actionnaires la SAPO La Nouvelle République (40 %), la Caisse d'Epargne Centre-Val-de-Loire (35 %) et la société GAO (15 %) ;
 
- pour Orléans : le projet O.TV, proposé par la société Orléans TV ayant pour principaux actionnaires la société Urbi TV (42,42 %), la société Start (13 %) (GIE des Indépendants en radio), Centre France Communication (20 %), le Crédit Agricole Centre-Loire (15 %) et trois sociétés de productions locales : Beta Production, Prospective Images et Tandem Images ;

- pour Le Mans : le projet Canal 8 Le Mans, proposé par la société Le Mans Télévision ayant pour principaux actionnaires M. Pascal Brulon, gérant de la société, M. Gérard Giraudet (29 %) et la Sarl Régie SP Productions (5 %) ;

- pour Angers : le projet Angers 7, proposé par la société SAS Angers 7 ayant pour principaux actionnaires Le Courrier de l'Ouest (78 %), Ouest France (12 %) et le Crédit agricole (10 %) ;
le Conseil demandera à la société présélectionnée de lui proposer un accord de coopération, notamment éditoriale, avec la société SAEM-SERCA Angers dont le programme est actuellement distribué sur le réseau câblé de la ville.
 
- pour Grenoble : le projet TéléGrenoble, proposé par la société TéléGrenoble ayant pour principal associé la société Antennes Locales, filiale du groupe France-Antilles Comareg (34 %).

La signature des conventions entre le CSA et les opérateurs devra intervenir dans les prochaines semaines.
 
S'agissant du département de la Dordogne, le Conseil supérieur de l'audiovisuel a déclaré l'appel infructueux, l'unique personne morale candidate, la société Dordogne Télévision SAS, ayant retiré sa candidature.

En savoir plus