Présentation du baromètre piloté par l’Observatoire de l’équipement audiovisuel des foyers

Communiqué du mardi 17 décembre 2013

Emmanuel Gabla, président de l’Observatoire de l’équipement audiovisuel des foyers, Nicolas About, vice-président, Pascal Faure, directeur général de la Compétitivité, de l'Industrie et des Services, Laurence Franceschini, directrice générale des médias et des industries culturelles, et Gilles Brégant, directeur général de l’Agence nationale des fréquences, ont rendu publics, mardi 17 décembre 2013, les principaux résultats de la première vague d’étude de ce nouvel Observatoire.

Parmi les faits marquants du premier semestre 2013, on peut relever que : 

  • parmi les équipements permettant des usages audiovisuels, les ordiphones et les tablettes tactiles enregistrent les plus fortes progressions : au deuxième trimestre 2013, environ un foyer sur cinq (21,5 %) dispose d’au moins une tablette tactile et un peu plus d’une personne sur deux âgée de 15 ans et plus (51,9 %) d’un ordiphone. Toutefois, les téléviseurs et les micro-ordinateurs demeurent les écrans les plus répandus ;
  • s’agissant des modes de réception de la télévision, la TNT demeure le premier mode de réception, présent chez près de six foyers sur dix (59,7 %). L’ADSL poursuit sa progression : près de deux foyers sur cinq équipés d’au moins un téléviseur (39,9 %) déclarent recevoir la télévision par ce moyen. Le satellite est adopté par près d’un foyer sur quatre (24,8 %) et le câble par 8,9 % des foyers ;
  • un peu plus de trois foyers sur dix disposent d’au moins deux modes de réception, soit une progression de 5 points en 18 mois. Les deux modes de réception qui sont le plus souvent utilisés au sein d’un même foyer sont la TNT et l’ADSL (combinaison présente chez 14,7 % des foyers). Seulement 33,8 % des foyers ne reçoivent la télévision que par l’antenne râteau, soit une baisse de 10,6 points en 18 mois ;
  • près de huit foyers sur dix disposent d’au moins un adaptateur TNT HD. Près de trois quarts des foyers qui reçoivent la télévision par l’antenne râteau sont dotés d’un tel équipement ;
  • le parc des récepteurs radio est important : un foyer compte en moyenne 9,6 récepteurs de radio (autoradios inclus). 35 % des individus de 13 ans et plus peuvent accéder à plus de 10 récepteurs dans leur foyer.

Ces résultats éclaireront les réflexions des pouvoirs publics sur l’adaptation du cadre juridique à l’environnement connecté, sur les évolutions de la plateforme TNT et sur les enjeux de la radio numérique terrestre.

Cet Observatoire, constitué sous l’égide du Conseil supérieur de l’audiovisuel, associe la Direction générale de la compétitivité, de l’industrie et des services, la Direction générale des médias et des industries culturelles et l’Agence nationale des fréquences. Il succède à l’Observatoire de l’équipement des foyers pour la réception de la télévision numérique mis en place pour le passage au tout numérique, conformément à la loi. Le périmètre des études de l’observatoire a évolué afin de prendre en compte les évolutions importantes et les nouveaux défis auxquels le secteur audiovisuel doit faire face : multiplication des écrans connectés, généralisation de la haute définition, numérisation de la diffusion hertzienne terrestre de la radio. À l’issue d’une procédure de passation de marché public, la société Médiamétrie a été sélectionnée pour réaliser les études commandées par l’Observatoire.

L’Observatoire de l’équipement audiovisuel des foyers publiera les résultats de ses travaux chaque semestre.

 

Consultez les résultats de la première vague de l'Observatoire.

 

Contacts presse : Frédérique Bayre – Laëtitia Bréchemier : 01 40 58 36 29
service.communication@csa.fr